earth streetview google

Try on ChatGPT

Earth 3D Map

  • Afghanistan
  • Antigua and Barbuda
  • Bosnia and Herzegovina
  • Burkina Faso
  • Central African Republic
  • Democratic Republic of Congo
  • Cote d’Ivoire
  • Czech Republic
  • Dominican Republic
  • El Salvador
  • Equatorial Guinea
  • Guinea-Bissau
  • Liechtenstein
  • Marshall Islands
  • Myanmar (Burma)
  • Netherlands
  • New Zealand
  • North Korea
  • Papua New Guinea
  • Philippines
  • St. Kitts and Nevis
  • St. Vincent and The Grenadines
  • Sao Tome and Principe
  • Saudi Arabia
  • Sierra Leone
  • Solomon Islands
  • South Africa
  • South Korea
  • South Sudan
  • Switzerland
  • Timor-Leste
  • Trinidad and Tobago
  • Turkmenistan
  • United Arab Emirates
  • UK (United Kingdom)
  • Vatican City
  • Afghanistan – Kabul
  • Albania – Tirana
  • Algeria – Algiers
  • Andorra – Andorra la Vella
  • Angola – Luanda
  • Antigua and Barbuda – Saint John’s
  • Argentina – Buenos Aires
  • Armenia – Yerevan
  • Australia – Canberra
  • Austria – Vienna
  • Azerbaijan – Baku
  • Bahamas – Nassau
  • Bahrain – Manama
  • Bangladesh – Dhaka
  • Barbados – Bridgetown
  • Belarus – Minsk
  • Belgium – Brussels
  • Belize – Belmopan
  • Benin – Porto-Novo
  • Bhutan – Thimphu
  • Bolivia – La Paz
  • Bosnia and Herzegovina – Sarajevo
  • Botswana – Gaborone
  • Brazil – Brasilia
  • Brunei – Bandar Seri Begawan
  • Bulgaria – Sofia
  • Burkina Faso – Ouagadougou
  • Burundi – Bujumbura
  • Cabo Verde – Praia
  • Cambodia – Phnom Penh
  • Cameroon – Yaoundé
  • Canada – Ottawa
  • Central African Republic – Bangui
  • Chad – N’Djamena
  • Chile – Santiago
  • China – Beijing
  • Colombia – Bogotá
  • Comoros – Moroni
  • Congo – Brazzaville
  • Democratic Republic of the Congo- Kinshasa
  • Costa Rica – San Jose
  • Cote d’Ivoire – Yamoussoukro
  • Croatia – Zagreb
  • Cuba – Havana
  • Cyprus – Nicosia
  • Czech Republic – Prague
  • Denmark – Copenhagen
  • Djibouti – Djibouti (city)
  • Dominica – Roseau
  • Dominican Republic – Santo Domingo
  • Ecuador – Quito
  • Egypt – Cairo
  • El Salvador – San Salvador
  • Equatorial Guinea – Malabo
  • Eritrea – Asmara
  • Estonia – Tallinn
  • Ethiopia – Addis Ababa
  • Fiji – Suva
  • Finland – Helsinki
  • France – Paris
  • Gabon – Libreville
  • Gambia – Banjul
  • Georgia – Tbilisi
  • Germany – Berlin
  • Ghana – Accra
  • Greece – Athens
  • Grenada – St. George’s
  • Guatemala – Guatemala City
  • Guinea – Conakry
  • Guinea-Bissau – Bissau
  • Guyana – Georgetown
  • Haiti – Port-au-Prince
  • Honduras – Tegucigalpa
  • Hungary – Budapest
  • Iceland – Reykjavik
  • India – New Delhi
  • Indonesia – Jakarta
  • Iran – Tehran
  • Iraq – Baghdad
  • Ireland – Dublin
  • Israel – Jerusalem
  • Italy – Rome
  • Jamaica – Kingston
  • Japan – Tokyo
  • Jordan – Amman
  • Kazakhstan – Astana
  • Kenya – Nairobi
  • Kiribati – South Tarawa
  • Kosovo – Pristina
  • Kuwait – Kuwait City
  • Kyrgyzstan – Bishkek
  • Laos – Vientiane
  • Latvia – Riga
  • Lebanon – Beirut
  • Lesotho – Maseru
  • Liberia – Monrovia
  • Libya – Tripoli
  • Liechtenstein – Vaduz
  • Lithuania – Vilnius
  • Luxembourg – Luxembourg
  • Macedonia – Skopje
  • Madagascar – Antananarivo
  • Malawi – Lilongwe
  • Malaysia – Kuala Lumpur
  • Maldives – Male
  • Mali – Bamako
  • Malta – Valletta
  • Marshall Islands – Majuro
  • Mauritania – Nouakchott
  • Mauritius – Port Louis
  • Mexico – Mexico City
  • Micronesia – Palikir
  • Moldova – Chisinau
  • Monaco – Monaco
  • Mongolia – Ulaanbaatar
  • Montenegro – Podgorica
  • Morocco – Rabat
  • Mozambique – Maputo
  • Myanmar (Burma) – Naypyidaw
  • Namibia – Windhoek
  • Nauru – Yaren District
  • Nepal – Kathmandu
  • Netherlands – Amsterdam
  • New Zealand – Wellington
  • Nicaragua – Managua
  • Niger – Niamey
  • Nigeria – Abuja
  • North Korea – Pyongyang
  • Norway – Oslo
  • Oman – Muscat
  • Pakistan – Islamabad
  • Palau – Ngerulmud
  • Palestine – Ramallah
  • Panama – Panama City
  • Papua New Guinea – Port Moresby
  • Paraguay – Asunción
  • Peru – Lima
  • Philippines – Manila
  • Poland – Warsaw
  • Portugal – Lisbon
  • Qatar – Doha
  • Romania – Bucharest
  • Russia – Moscow
  • Rwanda – Kigali
  • Saint Kitts and Nevis – Basseterre
  • Saint Lucia – Castries
  • Saint Vincent and the Grenadines – Kingstown
  • Samoa – Apia
  • San Marino – San Marino
  • Sao Tome and Principe – São Tomé
  • Saudi Arabia – Riyadh
  • Senegal – Dakar
  • Serbia – Belgrade
  • Seychelles – Victoria
  • Sierra Leone – Freetown
  • Singapore – Singapore
  • Slovakia – Bratislava
  • Slovenia – Ljubljana
  • Solomon Islands – Honiara
  • Somalia – Mogadishu
  • South Africa – Pretoria (executive); Cape Town (legislative); Bloemfontein (judicial)
  • South Korea – Seoul
  • South Sudan – Juba
  • Spain – Madrid
  • Sri Lanka – Sri Jayawardenepura Kotte (legislative); Colombo (commercial)
  • Sudan – Khartoum
  • Suriname – Paramaribo
  • Swaziland – Mbabane
  • Sweden – Stockholm
  • Switzerland – Bern
  • Syria – Damascus
  • Taiwan – Taipei
  • Tajikistan – Dushanbe
  • Tanzania – Dodoma
  • Thailand – Bangkok
  • Timor-Leste – Dili
  • Togo – Lomé
  • Tonga – Nukuʻalofa
  • Trinidad and Tobago – Port of Spain
  • Tunisia – Tunis
  • Turkey – Ankara
  • Turkmenistan – Ashgabat
  • Tuvalu – Funafuti
  • Uganda – Kampala
  • Ukraine – Kyiv
  • United Arab Emirates – Abu Dhabi
  • United Kingdom – London
  • United States of America – Washington D.C.
  • Uruguay – Montevideo
  • Uzbekistan – Tashkent
  • Vanuatu – Port Vila
  • Vatican City (Holy See) – Vatican City
  • Venezuela – Caracas
  • Vietnam – Hanoi
  • Yemen – Sana’a
  • Zambia – Lusaka
  • Zimbabwe – Harare
  • Pyramids of Giza
  • Statue of Liberty
  • Cristo Redentor
  • Forbidden City
  • Eiffel Tower
  • Petra in Jordan
  • Chichen Itza
  • Dome of the Rock
  • Monas – Jakarta
  • Juche Tower
  • Brandenburg Gate
  • Cathedral of Santiago de Compostela
  • Kosciuszko Mound
  • St. Basil’s Cathedral
  • Machu Picchu
  • Tower of Pisa
  • Gateway Arch
  • Washington Monument
  • Agia Sophia
  • Sagrada Familia
  • Neuschwanstein
  • Mount Rushmore
  • Blue Mosque
  • Konark Sun Temple
  • Sacre Coeur
  • Golden Temple of Amritsar
  • Lotus Temple
  • Hollywood Sign
  • Piazza San Marco Venice
  • Azadi Tower
  • Burj Khalifa (829 m)
  • Makkah Clock Royal Tower Hotel (601 m)
  • One WTC (541 m)
  • Taipei 101 (509 m)
  • Shanghai World Financial Center (492 m)
  • International Commerce Centre (484 m)
  • Petronas Tower (452 m)
  • Willis Tower(442 m)
  • KK100 Shenzhen (442 m)
  • Guangzhou International Finance Center (440 m)
  • Jin Mao Tower (421 m)
  • Princess Tower (414 m)
  • Al Hamra Tower (413 m)
  • Empire State Building (381 m)
  • Tuntex Sky Tower (378 m)
  • JW Marriott Marquis (355 m)
  • Rose Tower (333 m)
  • Ryugyong Hotel (330 m)
  • Wenzhou World Trade Center (322 m)
  • Burj Al Arab (321 m)
  • Chrysler Building (319 m)
  • Bank of America Plaza (317 m)
  • U.S. Bank Tower (310 m)
  • Menara Telekom (310 m)
  • Ocean Heights (310 m)
  • Cayan Tower (306 m)
  • The Shard (306 m)
  • Etihad Tower (305 m)
  • Northeast Asia Trade Tower (305 m)
  • Kingdom Centre (302 m)
  • Aspire Tower (300 m)
  • Eureka Tower (297 m)
  • Yokohama Landmark Tower (296 m)
  • One Liberty Place (288 m)
  • Williams Tower (275 m)
  • Bitexco Financial Tower (262 m)
  • Al Faisaliyah Center (267 m)
  • Triumph Palace (264 m)
  • Aqua Chicago (262 m)
  • Grand Lisboa (261 m)
  • Transamerica Pyramid (260 m)
  • Commerzbank Tower (259 m)
  • Messeturm Frankfurt (257 m)
  • The Imperial Mumbai (254 m)
  • Torre de Cristal (249 m)
  • The Sail @ Marina Bay (245 m)
  • Soul Gold Coast (243 m)
  • Soleil Brisbane (243 m)
  • F and F Tower (243 m)
  • Mount Everest (8848 m)
  • Aconcagua (6961 m)
  • Mount McKinley (6194 m)
  • Mount Kilimanjaro (5895 m)
  • Mount Elbrus (5642 m)
  • Mount Vinson (4892 m)
  • Puncak Jaya (4884 m)
  • Mount Kosciuszko (2228 m)
  • K2 (8611 m)
  • Ojos del Salado (6893 m)
  • Mount Logan (5959 m)
  • Dykh-Tau (5205 m)
  • Mount Kenya (5199 m)
  • Mount Tyree (4852 m)
  • Puncak Mandala (4760 m)
  • Mount Townsend (2209 m)
  • Kangchenjunga (8586 m)
  • Monte Pissis (6793 m)
  • Pico de Orizaba (5636 m)
  • Shkhara (5193 m)
  • Mawenzi (5149 m)
  • Mount Shinn (4661 m)
  • Puncak Trikora (4750 m)
  • Nanga Parbat (8126 m)
  • Gasherbrum (8080 m)
  • Nanda Devi (7816 m)
  • Namcha Barwa (7782 m)
  • Jengish Chokusu (7439 m)
  • Muztagh Tower (7276 m)
  • Machapuchare (6993 m)
  • Ama Dablam (6856 m)
  • Chimborazo (6268 m)
  • Aucanquilcha (6176 m)
  • Uturunku (6020 m)
  • Mitre Peak(6010 m)
  • Alpamayo (5947 m )
  • Pico Cristóbal Colón (5700 m)
  • Mount Damavand (5670 m)
  • Bogda Peak (5445 m)
  • Pico Bolívar (4978 m)
  • Vinson Massif (4892 m)
  • Mont Blanc (4810 m)
  • Klyuchevskaya Sopka (4750 m)
  • Ras Dashen (4550 m)
  • Mount Wilhelm (4509 m)
  • Matterhorn (4478 m)
  • Mount Rainier (4392 m)
  • Mount Sidley (4285 m)
  • Volcán Tajumulco (4220 m)
  • Mauna Kea (4207 m)
  • Mount Kinabalu (4095 m)
  • Mount Fuji (3776 m)
  • Mount Etna (3350 m)
  • Cerro Torre (3128 m)
  • Tre Cime di Lavaredo (2999 m)
  • Wetterstein Mountains (2962 m)
  • Rila (2925 m)
  • Huayna Picchu (2720 m)
  • Mount Bromo (2329 m)
  • Snæfellsjökull (1446 m)
  • Table Mountain (1084 m)
  • Kirkjufell (463 m)
  • Hwajangsan (285 m)
  • Diamond Head (232 m)
  • Mount Tenpō (5 m)
  • Connecticut
  • District Of Columbia
  • Massachusetts
  • Mississippi
  • New Hampshire
  • North Carolina
  • North Dakota
  • Pennsylvania
  • Rhode Island
  • South Carolina
  • South Dakota
  • West Virginia

Latest Maps

tour du globe terrestre

Earth 3D Map – Chrome Extension

satellite map of spain

Spain: Map of Spain, Europe – Earth 3D Map

tour du globe terrestre

Political Map of the World

Bird’s eye aerial maps, earth 3d maps for chrome version 6.00.

tour du globe terrestre

Kansas City 3D Map

Drone photos, explore map styles, satellite with labels, national geographic, satellite map, find places on earth, grand canyon, add layers on the map​, submarine cables, travel around the world.

earth 3d map views

You are ready to travel!

This website use differend Maps APIs like ArcGIS: a powerful mapping and analytics software and Google Maps Embed: Place mode displays a map pin at a particular place or address, such as a landmark, business, geographic feature, or town; View mode returns a map with no markers or directions.

For users of Maps Embed API, Google uses cookies to determine the number of unique users of the API. Signed-in users are identified by their Google cookie, which is also used to provide a personalised experience. For users that are not signed in, Google uses an anonymous cookie for each unique user.

Google also accumulates statistics about the types of features used from the Maps product.

The first version

earth 3d buildings

The first version of this websites used Google Earth plugin and Google Maps API.

The Google Earth plug-in allows you to navigate and explore new travel destinations on a 3D globe.

If the plug-in doesn’t work correctly with Chrome, see the  Chrome help center  to learn how to update to the latest version.

Earth Plug-in requirements: Microsoft Windows (Windows XP, Windows Vista, and Windows 7) or Apple Mac OS X 10.6 or later (any Intel Mac). See more .

Explore more

tour du globe terrestre

Earthquakes in Peru, South America

apple building hq

World’s Top 25 Largest Companies

tour du globe terrestre

Earthquakes in California, United States

logo tourdumondiste

Notre enquête

Construire son itinéraire, saisons touristiques, empreinte carbone, 15 exemples d’itinéraires.

Choisir son itinéraire de tour du monde

Construire l’itinéraire de son tour du monde 15 exemples

  • par Sylvain
  • 13 mai 2022

P lanifier son itinéraire, c’est la partie la plus amusante de la préparation d’un tour du monde. Dans ce dossier, on vous explique en détail comment vous y prendre et quelles sont les erreurs à éviter. On vous donne aussi des exemples de trajets dans lesquels vous pourrez puiser votre inspiration.

Dans les forums et les groupes Facebook de voyageurs, on peut lire des débats sans fin sur la “vraie” définition d’un tour du monde. Dans ce dossier, on va s’en tenir à celle de Wikipedia “Un tour du monde est un voyage qui consiste à parcourir complètement et dans un sens donné le globe terrestre jusqu’à revenir à son point de départ.”

Faire un tour du monde ne nécessite donc pas de passer par tous les pays du monde, ni même par tous les continents. Si vous partez d’Europe et que vous passez juste par l’Asie et l’Amérique en traversant les océans Pacifique et Atlantique, techniquement, c’est un tour du monde.

Nous avons réalisé une grande enquête du 17 au 20 mai 2019, auprès de 1 435 personnes ayant fait un long voyage. Nous leur avons posé de nombreuses questions sur leur itinéraire. Pour la plupart des statistiques qui vont suivre, nous n’avons retenu que les réponses correspondant à des tours du monde (soit environ la moitié), puisque c’est le sujet de ce dossier. Les autres réponses seront utilisées pour d’autres dossiers à venir. En savoir plus sur notre méthodologie

Continents les plus visités

Infographie : les continents visités par les tourdumondistes

Les zones les plus visitées par les tourdumondistes sont les plus éloignées de l’Europe : l’Amérique du Sud, l’Asie du Sud-Est, la Nouvelle-Zélande et l’Australie.

En effet, quand on part pour ce type de voyage, on privilégie souvent les pays lointains, qu’on aura moins de chances de visiter lors de futures vacances. De plus, la plupart de ces pays ne requièrent pas de visa pour les Européens.

À peine plus de la moitié des tourdumondistes passe par l’Amérique du Nord. En effet, les États-Unis et le Canada coûtent cher et sont assez semblables à l’Europe culturellement. Les pays d’Amérique Centrale pâtissent sans doute de leur réputation d’insécurité.

L’Afrique est largement évitée. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, voyager en Afrique coûte assez cher. De plus, un passage par ce continent alourdit le coût des billets d’avion, car il nécessite de faire un gros détour. Enfin, de nombreux pays africains sont classés en zone de sécurité orange ou rouge par le Ministère des Affaires Étrangères.

Le Moyen-Orient et l’Asie Centrale sont peu visités en raison de leur proximité avec l’Europe et parce que ces régions sont méconnues et très peu couvertes par les médias. De plus, certains pays y sont difficiles d’accès ou réputés dangereux.

Enfin, l’Europe est assez peu visitée lors d’un tour du monde. Les tourdumondistes recherchent l’exotisme et considèrent qu’il sera encore temps de visiter leur continent après leur tour du monde.

Pays les plus visités

Nous avons demandé aux tourdumondistes quels pays ils ont visités. On ne vous conseille pas forcément de passer par les mêmes pays que tout le monde, mais il est toujours intéressant de voir ce qu’ont fait les autres voyageurs.

Zoom sur les îles du Pacifique

Les îles du Pacifique sont difficilement visibles sur la carte. On vous donne donc le pourcentage de tourdumondistes passés par chaque archipel (malheureusement, on a oublié Hawaï dans notre enquête).

  • Île de Pâques : 34 %
  • Polynésie française : 31 %
  • Nouvelle-Calédonie : 15 %
  • Galapagos : 8 %
  • Fidji : 6 %
  • Vanuatu : 3 %
  • Tonga : 1 %
  • Papouasie Nouvelle-Guinée : 1 %
  • Micronésie : 1 %
  • Salomon : 0 %
  • Samoa : 0 %
  • Tuvalu : 0 %
  • Marshall : 0 %
  • Kiribati : 0 %
  • Nauru : 0 %

Pays préférés

Nous avons demandé aux tourdumondistes les trois pays qu’ils ont préférés durant leur voyage. Pour chaque pays, nous avons divisé le nombre de citations de chaque pays dans le top trois par le nombre de répondants ayant visité ce pays. Nous avons donc pu déterminer les pays préférés des grands voyageurs.

Le nombre de répondants est faible pour certains pays, car peu de voyageurs les visitent. En dessous de 30 répondants, la marge d’erreur est élevée, mais en mettant un seuil à 30 répondants, il n’y aurait eu que des pays très touristiques dans notre classement et on trouvait ça dommage.

Avec notre méthode de calcul, un pays qui est beaucoup visité par les tourdumondistes n’a pas plus de chances d’être bien noté qu’un pays peu visité. D’ailleurs, parmi les dix pays préférés des répondants, un seul, la Nouvelle-Zélande, fait partie des dix pays les plus visités.

En effet, ils ont tendance à préférer les pays moins touristiques où l’accueil est souvent plus chaleureux et sincère. On vous conseille donc de vous inspirer de ce classement pour inclure des pays moins fréquentés dans votre itinéraire.

Voir le classement des pays préférés des tourdumondistes

Nous avons demandé aux tourdumondistes les principaux événements auxquels ils ont participé pendant leur voyage. Si vous voulez assister ou participer à une fête dans une ville ou un pays particulier, vous pouvez le prévoir dans votre itinéraire. Ça peut être une super expérience, mais ça fait aussi perdre en flexibilité, car vous serez obligé d’être dans un lieu donné à une date précise.

Mois de départ et de retour

Les tourdumondistes partent principalement entre août et janvier, avec un pic en janvier après les fêtes de fin d’année et un autre en septembre, après les vacances d’été.

Les tourdumondistes rentrent principalement au printemps ou en été pour éviter la déprime due au mauvais temps après plusieurs mois au soleil.

Infographie mois de départ en tour du monde

Sens du voyage

Parmi les répondants à notre enquête, il y a quasiment autant de voyageurs qui font le tour du monde d’ouest en est que de voyageurs qui le font d’est en ouest.

Le sens du trajet dépend de la date de départ et des saisons dans les pays traversés. C’est donc principalement une question de météo.

Infographie sens des tours du monde

Pour construire l’itinéraire de votre tour du monde, on vous conseille de suivre les quatre étapes suivantes.

1. Cherchez de l’inspiration

Parlez avec vos amis voyageurs, lisez des blogs de voyage , des forums et des groupes Facebook de voyageurs, des guides et des magazines de voyage, regardez des émissions de télé, écoutez des émissions de radio et des podcast. Vous pouvez aussi consulter la carte du monde des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO . Toutes ces sources d’inspirations viendront nourrir vos réflexions.

2. Faites une première liste

Faites une première liste très large, sans vous brider, de tous les pays et de tous les lieux que vous aimeriez visiter, de tous les événements auxquels vous aimeriez participer et de toutes les expériences que vous aimeriez vivre. Si vous partez à plusieurs, faites chacun votre liste en essayant de ne pas en parler aux autres pour ne pas vous influencer. Une fois que votre liste vous semble terminée, classez-là par ordre de priorité : ce que voulez impérativement voir en haut et ce à quoi vous êtes prêts à renoncer en bas.

3. Mettez vos listes en commun

Si vous partez à deux (ou plus), une fois que chacun aura fait sa liste, confrontez vos envies. Les endroits qui sont dans vos deux listes sont les plus faciles à choisir. Essayez ensuite de combler des espaces entre chacun de vos pays communs avec des pays qui n’ont été choisis que par l’un d’entre vous pour créer un itinéraire avec un maximum de pays frontaliers. Si vous voyagez en famille, vous pouvez impliquer les enfants dans le choix en leur proposant, par exemple, de choisir chacun un pays.

4. Éliminez des pays

C’est l’étape la plus difficile. Il faut maintenant faire des concessions et renoncer à certains pays si vous ne voulez pas vous retrouver avec une liste longue comme le bras et courir pendant tout votre voyage. Commencez par éliminer les pays qui sont trop excentrés par rapport au reste de votre itinéraire. Dans la suite de ce dossier, nous allons passer en revue les différents critères qui vous permettront de faire évoluer votre itinéraire : durée et rythme du voyage, budget, transport, climat, sécurité, visas, frontières et empreinte carbone.

La première contrainte, c’est l’argent. Pour savoir combien de temps et dans quels pays vous pouvez voyager, vous devez connaître le budget dont vous disposez.

En fonction de vos économies et des éventuels financements que vous obtiendrez (famille, sponsors, vente ou location de votre logement, bourse de voyage, emprunt, retraite…), calculez la somme totale que vous pouvez dépenser pour ce voyage.

Votre budget guidera vos choix. S’il est limité, vous devrez visiter des pays peu coûteux, prendre moins de vols, privilégier les moyens de transport économiques et/ou partir moins longtemps.

Nous avons dédié un dossier complet dédié au calcul du budget. Vous y trouverez notamment les dépenses moyennes des tourdumondistes pays par pays qui vont seront très utiles pour planifier votre itinéraire.

Voir notre dossier sur le budget

Budget Tour Du Monde

Pas de sous, pas de voyage !

Le type de transport que vous choisirez influencera beaucoup votre itinéraire. Entre un tour du monde classique (avion pour les grandes distances et bus / train pour les courtes distances), un tour du monde en camping-car, un tour du monde en vélo et un tour du monde en voilier, la construction du trajet sera très différente.

Selon notre enquête, 99 % tourdumondistes prennent au moins une fois l’avion pendant leur voyage. Ils prennent en moyenne 12 vols (on ne compte qu’un seul vol pour les vols avec une escale sans sortir de l’aéroport). 67 % des tourdumondistes ont pris un billet tour du monde et 33 % ont acheté tous leurs billets un par un.

  • Si vous prenez un billet tour du monde, vous devez au minimum déterminer vos villes d’arrivée et de départ sur chaque continent visité. En effet, les dates de ces billets sont généralement modifiables gratuitement, mais pas les destinations. Privilégiez les grands hubs, utilisez au maximum les tronçons terrestres et évitez les zig-zags. On vous déconseille d’inclure les petits vols à l’intérieur des continent dans votre billet tour du monde. Ça limiterait trop votre liberté en voyage. Voir notre dossier sur les billets tour du monde
  • Si vous achetez tous vos billets d’avion au fur et à mesure, vous avez moins besoin de planifier votre itinéraire. Cependant, si vous achetez tous vos billets à la dernière minute, ça risque de vous coûter très cher. Vous devrez donc tout de même prévoir vos destinations suffisamment à l’avance. Voir notre dossier sur l’achat de billets d’avion pas cher
  • Si vous ne prenez pas l’avion (ou très peu), vous n’êtes pas obligé de prévoir votre itinéraire à l’avance.

Certains pays font grimper le prix des billets tour du monde. Selon notre enquête, les principales destinations auxquelles les tourdumondistes renoncent en raison du surcoût des billets d’avion sont :

  • Afrique du Sud
  • Guyane française
  • Nouvelle Calédonie

Autres moyens de transport

Les tourdumondistes voyagent surtout en transports en commun (bus, train…) à l’intérieur des continents

Cependant, environ 20 % des répondants à notre enquête voyageant principalement avec leur véhicule (voiture, van, camping-car, moto, vélo…). Ils se répartissent en trois catégories :

  • Ceux qui partent d’Europe avec leur véhicule et le chargent dans des cargos (ou dans des avions s’ils voyagent à vélo) pour traverser les océans
  • Ceux qui achètent un véhicule en arrivant sur un continent et le revendent avant de le quitter.
  • Ceux qui louent des véhicules sur place.

Moyen de transport avec lequel les voyageurs ont parcouru le plus de kilomètres, hors avion

Infographie Transports Tdm Solo

Moins de 1 % des répondants ont cité le bateau comme moyen de transport principal. Ce chiffre est peut-être sous-évalué, car nous abordons pour l’instant très peu de ce mode de transport sur notre site.

Planifier selon son mode de transport

Selon le mode de transport que vous choisissez, la façon de planifier votre voyage sera différente :

  • Si vous prenez principalement les transports en commun, vous n’êtes pas obligé de planifier votre itinéraire au sein de chaque continent.
  • Si vous louez des véhicules dans certains pays (par exemple en Australie, en Nouvelle-Zélande ou aux États-Unis), il faut vous y prendre quelques mois à l’avance pour ne pas payer trop cher en haute saison.
  • Si vous achetez un véhicule en arrivant sur un continent (par exemple en Amérique), vous avez seulement besoin de prévoir dans quel pays vous arrivez (un pays dans lequel il est facile d’acheter un véhicule qui soit autorisé à rouler dans les autres pays du continent).
  • Si vous partez d’Europe avec votre véhicule, vous devez prévoir un itinéraire avec un maximum de pays contigus. Ça permet de limiter le nombre de transferts en cargo qui coûtent très cher. Vous ne pouvez pas voyager avec votre véhicule dans le cargo. Vous devez prendre l’avion et le récupérer dans le port d’arrivée. Dans certains pays, il est impossible d’entrer avec son véhicule (par exemple en Chine). Cela impactera également votre itinéraire.

Voir nos dossiers sur l’auto-stop , le vélo , le camping-car , le cargo , le bateau-stop et le transsibérien .

Comment aller d’Europe en Asie sans prendre l’avion ?

Il existe trois voies principales pour aller de l’Europe à l’Asie par voie terrestre :

  • La voie nord : Par la Russie, généralement en prenant le transsibérien. La plus fréquentée.
  • La voie centrale : Par la Turquie, le Tadjikistan, le Kirghizistan et la Chine. Un peu moins fréquentée.
  • La voie sud : Par la Turquie, l’Iran, Dubaï, l’Inde et la Birmanie, avec un petit transfert en avion ou bateau entre Dubaï et l’Inde. La frontière entre l’Inde et le Myanmar est ouverte depuis 2018.

Faut-il prévoir une date de retour ?

Vous n’êtes pas obligé d’avoir une date de retour fixe. Si vous partez après une démission, une fin de contrat, une fin d’études, une rupture conventionnelle, un licenciement ou que vous êtes à votre compte, à la retraite ou au chômage, rien ne vous oblige à prévoir une date de retour, à part le montant de vos économies. On vous conseille même de ne pas en prévoir. C’est une chance incroyable de pouvoir improviser pendant votre voyage.

Cependant, les tourdumondistes qui prennent un congé sabbatique, un congé sans solde, une mise en disponibilité, un congé parental ou un simple congé ont obligatoirement une date de retour fixe.

La durée de validité des billets tour du monde est en généralement limitée à un an. Si vous optez pour ce type de billet, vous imposerez donc une durée maximum à votre voyage, sauf si vous acceptez de perdre votre dernier billet.

Date de Retour

Partir sans date de retour, c’est la liberté totale.

Note enquête

Selon notre enquête, la durée médiane d’un tour du monde est de 11 mois. Les trois quarts des tours du monde durent entre 6 et 12 mois.

Si vous avez moins de neuf mois pour voyager, on vous déconseille de faire un tour du monde. Il vaut mieux vous limiter à un, voire deux, continents pour avoir le temps de profiter de votre voyage et éviter de polluer inutilement en prenant beaucoup d’avions.

Nombre de répondants à notre enquête par type de voyage en fonction de la durée

Infographie de la durée des voyages multi pays et des tour du monde

La combinaison de la durée et du rythme de votre voyage va déterminer le nombre de pays que vous pourrez inclure dans votre itinéraire.

Prévoyez un rythme plus lent qu’en vacances

Quand vous commencerez à réfléchir à l’itinéraire de votre tour du monde, il sera difficile de perdre les réflexes que vous avez acquis en organisant vos précédentes vacances à l’étranger. Pour un séjour de deux ou trois semaines dans un pays, on préfère souvent avoir une idée assez précise de ses étapes afin d’éviter de passer à côté des lieux incontournables.

Un long voyage est très différent. Au bout de quelques mois de voyage, vous vous lasserez d’enchaîner les visites de sites. Ne soyez pas trop gourmands. Il vaut mieux visiter moins de pays, mais prendre le temps de bien les découvrir en restant plus longtemps à chaque endroit.

Découvrez plus que les incontournables

Le principal intérêt d’un tour du monde est d’avoir le temps de sortir des sentiers battus. Ne cherchez pas forcément à visiter tous les lieux incontournables indiqués par les guides. Ils sont souvent chers et très fréquentés. Passez par des endroits plus originaux, plus authentiques. Ils réservent souvent de belles surprises et vous pouvez y faire des rencontres intéressantes. Ne regrettez pas de ne pas pouvoir tout voir, car au final, les meilleurs moments sont les plus simples et les plus inattendus.

Notre meilleur exemple est l’Indonésie. Les voyageurs qui visitent ce pays suivent généralement à peu près le même itinéraire sur Java, Bali et Lombok et sont parfois déçus par le côté tourisme de masse. François et moi, sur plusieurs voyages, chacun de notre côté, nous sommes restés au total neuf mois en Indonésie. Nous avons visité ces trois îles, mais aussi toutes les autres îles principales : Sumatra, Borneo, Sulawesi, Les Moluques, la Papouasie, Komodo, Flores et Timor qui sont beaucoup moins touristiques. C’est l’un des pays que nous avons préféré et nos meilleurs souvenirs sont presque tous en dehors de Java, Bali et Lombok !

Îles Togian

François dans le paradis perdu des îles Togian, loin de la foule de Bali

Laissez de la place à l’imprévu

L’autre gros avantage d’un long voyage, par rapport à de simples vacances, est d’avoir le temps de laisser la place à l’imprévu. On vous déconseille donc de planifier en détail l’itinéraire au sein de chaque pays. Pour certaines personnes, il est difficile de résister à cette tentation, mais croyez-nous, votre voyage sera certainement plus intéressant si vous ne le faites pas.

Vous pouvez prévoir la liste et l’ordre des pays que vous visiterez. Cependant, soyez conscients que peu de tourdumondistes respectent leur itinéraire de départ. Des opportunités inattendues se présenteront sûrement en cours de route. Soyez prêts à les saisir. Les lieux où vous aurez envie de vous attarder ou les gens avec qui vous avez envie de faire un bout de chemin. N’hésitez pas à changer vos plans. C’est souvent une belle aventure.

Faites des choses que vous ne pourriez pas faire en vacances

Votre tour du monde sera peut-être la seule fois dans votre vie où vous aurez le temps de consacrer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, à une activité à l’étranger. Vous pouvez par exemple en profiter pour travailler , faire du volontariat , du wwoofing , passer des diplômes de plongée, faire un long trek ou prendre des cours de langue.

Pendant notre tour du monde, nous avons fait le tour des Annapurna à pied en trois semaines, en prenant le temps de faire plusieurs “side treks”. Je suis aussi resté deux mois sur Gili Trawangan en Indonésie pour passer mon Divemaster. Enfin, je suis resté un mois à Buenos Aires (et François à Mendoza) pour apprendre l’espagnol avant de commencer la partie latino-américaine de notre voyage. Ces trois expériences font partie des meilleurs souvenirs de notre voyage.

Sylvain Plongée

Sylvain en train de passer son Divemaster. Deux mois à plonger tous les jours !

Aménagez-vous des temps de repos

Plusieurs mois de voyage à bouger tout le temps, ça use. Si vous passez votre temps à enchaîner des visites de sites touristiques et à changer d’endroit tous les trois jours pendant un an, vous risquez de finir sur les rotules. Certains tourdumondistes vont même jusqu’à faire une sorte de burnout du voyageur.

Ça paraît peut-être étrange, mais il est bon de prévoir des temps de repos pendant votre voyage. Si vous en parlez à vos proches, ils se moqueront peut-être de vous : “Quoi, tu as besoin de vacances pour te reposer de tes vacances ?”. Cependant, on vous conseille vraiment de vous aménager des temps de repos au cours de votre voyage.

Combien de temps par pays ?

Selon notre enquête, les tourdumondistes visitent en moyenne 13 pays. Ils restent en moyenne 25 jours par pays. Cependant, avec le recul, beaucoup d’entre eux ont trouvé leur rythme trop rapide. Ils sont nombreux à nous avoir indiqué que si c’était à refaire, ils passeraient par moins de pays et resteraient plus longtemps à chaque destination.

Ça a d’ailleurs aussi été notre cas. Durant notre tour du monde, on s’est rendu compte qu’on avait été trop gourmands. On a voulu visiter trop de pays. On s’est attardé dans certains endroits où on se sentait bien (au Népal et en Indonésie), on a décidé de passer un mois à apprendre l’espagnol en Argentine et on a ajouté la Colombie en cours de route, car beaucoup d’autres voyageurs nous avaient conseillé ce pays. Du coup, on a dû passer sans s’arrêter dans certains pays (Nouvelle-Zélande, Panama et Costa Rica) et très rapidement dans d’autres (Chili, Équateur et Nicaragua) pour rattraper notre « retard » et on n’a pas eu le temps d’aller en Patagonie.

Prévoyez donc au minimum un mois par pays en moyenne, voire plus si vous passez par de grands pays et/ou voyagez avec votre véhicule. Un tour du monde n’est pas une course aux tampons sur le passeport. Faites l’effort de “sacrifier” des pays avant de partir, même si c’est frustrant.

Pour vous aider à estimer le temps à dédier à chaque pays dans votre itinéraire, nous avons calculé le temps moyen passé dans chaque pays par les voyageurs qui ont répondu à notre enquête.

Lorsque la durée des visas le permet, on vous conseille de prévoir au moins 20 % de temps en plus que ce qui est indiqué dans le tableau. Ça vous permettra de tenir compte du fait que beaucoup de répondants auraient aimé voyager plus lentement.

Temps moyen passé par les tourdumondistes dans chaque pays

Vous allez déterminer l’ordre des étapes de votre itinéraire principalement en fonction du climat.

Les saisons favorables sont différentes pour chaque pays. Au sein d’un même pays, les climats peuvent varier fortement d’une région à l’autre. Le site Quand Partir indique, pour chaque destination, les mois favorables et les mois défavorables. En cherchant “climat + le nom d’une ville” sur Google, vous obtiendrez directement les températures et le nombre de jours d’ensoleillement pour chaque mois de l’année.

Cependant, organiser l’ordre de visite des pays en prenant en compte la météo peut vite devenir un vrai casse-tête. À l’époque de notre tour du monde, il fallait faire un tableau Excel avec les destinations en lignes et les mois en colonnes. On coloriait les cases en vert ou rouge selon que le climat était favorable ou non et on faisait bouger les lignes jusqu’à obtenir un itinéraire cohérent avec un maximum de climats favorables.

Depuis, Nicolas a développé un super outil en ligne, le planificateur de voyage A-contresens , qui fait exactement ça. Il vous permet de construire votre itinéraire et vous indique le climat dans chaque ville au moment où vous avez prévu de la traverser.

Climat Planificateur A Contresens

On vous conseille de n’y entrer qu’une ville par pays (voire deux ou trois maximum si le climat y est vraiment différent). Vous pouvez ensuite modifier l’ordre des étapes pour éviter de visiter des pays en période froide ou pluvieuse. Ne vous attendez pas à voyager pendant la meilleure saison à toutes vos étapes. Beaucoup de pays, comme le Pérou ou l’Australie, ont une géographie variée qui ne permet pas de tout voir à une période idéale.

Si voyagez toujours au moment où le climat est le plus favorable, vous risquez de côtoyer beaucoup de touristes. Ne sous-estimez pas la différence qu’il peut y avoir entre voyager en haute saison ou en basse saison. Vous imaginez la différence entre la Côte d’Azur au printemps et au mois d’août ? Sur les chemins du Népal ou aux temples d’Angkor, c’est la même chose, sauf que les saisons varient pour chaque destination.

Une bonne solution pour combiner un climat agréable et une fréquentation touristique raisonnable est de voyager pendant les saisons intermédiaires (“shoulder seasons” en anglais). Pour vous aider à vous y retrouver, vous pouvez consulter sur ce site les cartes des pays en haute et basse saison pour chaque mois de l’année .

Avant de confirmer un pays dans votre itinéraire, on vous conseille de consulter la rubrique Conseils aux voyageurs du site du Ministère des Affaires Étrangères français. Vous y trouverez des cartes remises à jour très régulièrement. Elles classifient précisément chaque zone du monde selon quatre niveaux de danger.

Carte Monde Sécurité

Voir la dernière mise à jour de cette carte

Il vous faudra ensuite déterminer jusqu’où vous être prêt à vous rendre en fonction de votre aversion au risque :

  • Les zones vertes ne posent pas de problème.
  • Les zones jaunes peuvent être visitées par tous les tourdumondistes, en prenant cependant quelques précautions.
  • Les zones orange sont déconseillées, mais certains voyageurs s’y rendent néanmoins. Il faut dans ce cas accepter un risque plus élevé et faire davantage attention.
  • Les zones rouges formellement déconseillées, seuls quelques voyageurs “hardcore” s’y rendent.

La lecture des conseils du Ministère des Affaires Étrangères peut être assez inquiétante. En effet, même pour des pays qui semblent sûrs, le site signale souvent des risques qui font peur. Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’il a pour vocation de recenser de façon la plus exhaustive possible tous les dangers liés aux pays. Il faut donc le prendre avec un peu de recul.

Il existe des services équivalents pour les autres pays francophones :

  • Gouvernement du Canada
  • Service public fédéral des affaires étrangères de Belgique
  • Département fédéral des affaires étrangères Suisse

Voir notre dossier sur la sécurité en voyage

En Amérique latine et en Europe, les Européens peuvent voyager librement sans visa. En Asie, en Océanie, en Amérique du Nord et en Afrique, en revanche, de nombreux pays requièrent un visa ou un autre type d’autorisation.

Si vous voulez passer par des pays nécessitant des visas, vous devrez planifier un minimum votre entrée afin d’avoir le temps de faire vos demandes en amont.

La plupart des visas peuvent être obtenus dans un consulat du pays n’importe où dans le monde, mais ça peut parfois être un peu long et/ou compliqué. Par exemple, les voyageurs qui prennent le transsibérien commencent souvent leur périple par la Russie pour éviter de devoir faire leurs visas (russe, mongole et chinois) en cours de route.

De plus en plus de pays proposent maintenant des e-visas ou des autorisations électroniques de voyage. Vous pouvez demander ces documents en ligne, sans passer par un consulat, ce qui simplifie beaucoup la vie quand on est sur la route. Cependant, s’ils fonctionnent bien pour une arrivée par voie aérienne, ils ne permettent pas toujours de passer les frontières terrestres.

Qu’un visa soit nécessaire ou non, votre durée de séjour dans un pays en tant que touriste sera toujours limitée, le plus souvent entre 30 et 90 jours.

Visas

Les Français peuvent entrer sans visa dans 188 pays et territoires.

Pour vous aider à prendre en compte ces contraintes dans la construction de votre itinéraire, nous avons écrit un dossier sur les visas dans lequel on vous indique le type d’autorisation nécessaire, ainsi que la durée maximum de séjour pour chaque pays du monde.

Voir notre dossier sur les visas

Assurez-vous que les frontières terrestres que vous prévoyez de franchir dans votre itinéraire sont praticables. En effet, certaines frontières peuvent être fermées pour des raisons de sécurité ou parce que les deux pays entretiennent de mauvaises relations. D’autres frontières sont ouvertes, mais situées dans des zones dangereuses ou limitées à certains types de visas.

Les principales frontières pour lesquelles les tourdumondistes posent des questions dans notre groupe Facebook sont :

  • Vietnam – Cambodge : Frontière ouverte, mais il n’est pas possible d’entrer au Vietnam par tous les postes de frontière avec un e-visa. Voir notre article
  • Vietnam – Laos : Frontière ouverte, mais il n’est pas possible d’entrer au Vietnam par tous les postes de frontière avec un e-visa. Voir notre article
  • Cambodge – Laos : Frontière ouverte, mais les douaniers y sont notoirement corrompus (les bakchichs sont cependant peu élevés)
  • Thaïlande – Laos : Frontière ouverte, aucun problème particulier
  • Thaïlande – Malaisie : Frontière ouverte, mais l’extrême sud de la Thaïlande est en rouge sur le site du Ministère des Affaires Étrangères en raison de possibles débordements de l’insurrection séparatiste. Certains voyageurs prennent tout de même le risque de traverser la frontière terrestre. Pour l’éviter, vous pouvez prendre un bateau depuis Krabi ou Koh Lanta vers Koh Lipe en Thaïlande, puis passer la frontière maritime pour rejoindre les îles Langkawi en Malaisie.
  • Birmanie – Laos : Frontière fermée pour les touristes. Voir notre article
  • Birmanie – Thaïlande : Frontière ouverte. La partie nord de la frontière est en rouge sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, mais le poste de frontière de Mae Sai / Tachileik est sûr selon eux. Il n’est pas possible d’entrer en Birmanie par tous les postes de frontière avec un e-visa. Voir notre article
  • Birmanie – Chine : Frontière fermée pour les touristes
  • Birmanie – Inde : Frontière ouverte depuis août 2018. Voir notre article
  • Birmanie – Bangladesh : Frontière fermée pour les touristes
  • Inde – Bangladesh : Frontière ouverte, mais tout le Bangladesh est orange sur le site du Ministère des Affaires Étrangères
  • Inde – Népal : Frontière ouverte, mais il est impossible d’entrer en Inde par voie terrestre avec un e-visa. Si vous voulez entrer en Inde depuis le Népal, vous devrez demander un visa classique. La sortie d’Inde par voie terrestre ne pose en revanche aucun problème avec un e-visa.
  • Inde – Chine : Frontière fermée pour les touristes
  • Népal – Chine : Frontière ouverte, mais il faut obligatoirement prendre un guide et avoir un permis spécial en plus du visa chinois pour entrer au Tibet. Tout cela coûte très cher.

Pour toutes les frontières entre les pays d’Asie Centrale, on vous conseille de consulter la rubrique Passages de frontières sur l’excellent site Caravanistan (en anglais)

En Amérique

  • Canada – États-Unis : Frontière ouverte, pas besoin l’ESTA si vous entrez aux États-Unis par voie terrestre
  • Colombie – Panama : Frontière ouverte, mais il n’existe pas de route entre les deux pays. Il existe trois solutions pour franchir cette frontière : 1. prendre un avion, 2. prendre un bateau via les îles San Blas ou 3. se rendre en bus à Turbo, via Montería, prendre un bateau taxi de Turbo à Capurganá, puis un autre bateau de Capurganá à Puerto Obaldía, puis un petit avion de Puerto Obaldia à Panama City (ou en sens inverse depuis le Panama).
  • Colombie – Équateur : Frontière ouverte, mais en Colombie la zone frontalière avec l’Équateur est rouge sur le site du Ministère des Affaires Étrangères. Seul le passage au poste de frontière d’Ipiales n’est qu’orange. Dans notre groupe Facebook, beaucoup de voyageurs indiquent être passés par ce poste-frontière.
  • Colombie – Pérou : Frontière ouverte, mais la zone frontalière est en Amazonie donc difficilement accessible. De plus, elle est totalement rouge sur le site du Ministère des Affaires Étrangères en raison de la présence de groupes armés liés au narcotrafic.
  • Équateur – Pérou : Frontière ouverte, aucun problème particulier
  • Ukraine – Russie : Frontière ouverte. Au moment de l’écriture de ce dossier, le site du Ministère des Affaires Étrangères affichait de façon erronée que la frontière terrestre était fermée pour les touristes.
  • Biélorussie – Russie : Frontière normalement fermée pour les touristes, cependant nous avons eu plusieurs retours de voyageurs qui l’ont tout même traversée sans problème.

L’avion est, de loin, le moyen de transport qui a le plus d’impact sur le réchauffement climatique lors d’un long voyage. Il représente environ les trois quarts des émissions de CO2 des tourdumondistes.

Si vous voulez limiter l’empreinte carbone de votre voyage, c’est donc là qu’il faudra concentrer la plus grande partie de vos efforts. Si vous voyagez zéro-déchet, mais que vous prenez de nombreux vols, vos efforts ne serviront malheureusement pas à grand-chose.

Le meilleur moyen de minimiser votre impact sur le climat, c’est de voyager avec d’autres moyens de transport que l’avion.

Pour y arriver, il faut vous mettre dans cet état d’esprit dès le début de la planification de votre voyage. Le but est d’essayer de construire un itinéraire le plus continu possible pour pouvoir vous déplacer au maximum par voie terrestre (de préférence en transports en commun, voire en vélo ou en stop) ou par voie maritime (idéalement en voilier).

Voir notre dossier sur l’empreinte carbone en voyage

Empreinte Carbone Voyage

Un itinéraire avec peu de vols permet de limiter votre empreinte carbone.

Notre outil de gestion de budget

Pour vous aider à estimer votre budget prévisionnel et à suivre vos dépenses pendant votre voyage, nous avons créé un tableur ultra-complet à télécharger. Il vous permet notamment d’estimer votre budget total en fonction du temps que vous prévoyez de passer dans chaque pays.

Voir notre outil de gestion de budget

Planificateur A-contresens

Le planificateur de voyage A-contresens est le seul outil spécifiquement conçu pour les voyageurs au long cours. Il vous permet de construire votre itinéraire en ligne et vous indique si le climat est favorable à chaque destination au moment où vous avez prévu d’y être. Vous pouvez ensuite le visualiser sur une carte. Cet outil vous demande de spécifier une ville pour chaque destination, ce vous encourage à surplanifier votre voyage. Comme on vous l’a dit plus haut, on vous déconseille de planifier en détail toutes les étapes au sein de chaque pays.

Voir le planificateur A-contresens

Excel ou Google Sheets

Si vous êtes à l’aise avec les tableurs, vous préférez peut-être créer vos propres tableaux de budget et de climats plutôt que d’utiliser notre outil et le planificateur A-contresens.

Voir Google Sheets

Google Maps

Si vous n’utilisez pas le planificateur A-contresens, vous pouvez faire une simple carte sur Google Maps pour visualiser votre itinéraire.

Voir Google Maps

Polarsteps est une application qui vous permet d’enregistrer automatiquement votre itinéraire grâce au GPS de votre téléphone pendant votre voyage.

Votre parcours peut être visualisé par vos proches sur une grande carte, avec une colonne chronologique de textes et photos sur le côté.

Vous pouvez choisir d’activer la géolocalisation automatique via l’appli mobile. Elle peut être réglée pour consommer très peu de batterie sur votre téléphone. Si vous laissez la géolocalisation activée, Polarsteps vous propose des étapes en fonction des lieux que vous avez visités et géotague automatiquement vos photos.

Vous pouvez ajouter des étapes et continuer à être géolocalisé hors connexion. Vos informations seront automatiquement synchronisées dès que vous aurez à nouveau du réseau.

Enfin, une fois votre voyage terminé, vous pouvez, si vous le souhaitez, faire imprimer un livre qui sera automatiquement généré à partir de votre carte, de vos photos et de vos textes.

Voir Polarsteps

Polarsteps

Enregistrez votre trajet sur une carte grâce au GPS de votre téléphone.

Pour résumer ce dossier, voici nos principaux conseils pour établir votre itinéraire. Ils sont issus de notre expérience et de l’analyse des 525 réponses de tourdumondistes à la question “Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui est en train de planifier l’itinéraire de son voyage ?” dans notre enquête.

  • Ne restez pas forcément fixé sur un tour du monde. Vous pouvez tout aussi bien opter pour le tour d’un voire deux continents, surtout si vous partez moins de six mois.
  • Ne soyez pas trop gourmands. Il vaut mieux visiter moins de pays, mais prendre le temps de bien les découvrir en restant plus longtemps à chaque endroit. Au bout de quelques mois de voyage, vous vous lasserez d’enchaîner les visites de sites. Prévoyez au minimum un mois par pays en moyenne, voire plus si vous passez par de grands pays et/ou voyagez avec votre véhicule. Un tour du monde n’est pas une course aux tampons sur le passeport.
  • Ne prenez l’avion qu’entre les continents et pour les longues distances. Voyagez au maximum par voie terrestre ou maritime. C’est plus écologique, ça coûte moins cher et ça vous permet de vous rendre vraiment compte des distances parcourues, de voir les paysages et les gens changer progressivement.
  • Gardez de la flexibilité en achetant vos billets d’avion au fur et à mesure ou en prenant un billet tour du monde aux dates modifiables.
  • Si vous achetez un billet tour du monde, prenez uniquement les vols intercontinentaux pour bénéficier de la flexibilité sur les dates. Évitez d’y inclure des vols sur de courtes distances. Vous pourrez les acheter au dernier moment.
  • Choisissez au maximum des pays qui ont des frontières terrestres entre eux. Déterminez d’abord vos pays clés et ajoutez ensuite les pays intermédiaires dans votre itinéraire.
  • Allez au plus simple. Évitez les aller-retours et les zigzags.
  • Organisez votre voyage en fonction du climat à chaque destination. Évitez les saisons trop froides et/ou trop pluvieuses.
  • Évitez la haute saison dans les pays les plus touristiques. Beaucoup de gens ont été dégoûtés d’endroits magnifiques à cause de la foule et des prix élevés.
  • Tracez uniquement les grandes lignes de votre itinéraire : seulement les pays, voire les continents. Si vous planifiez un trajet trop détaillé avec des dates précises, vous risquez d’être frustré en cas d’imprévu. La beauté du voyage, c’est de laisser place à l’aventure, à la spontanéité et à la découverte.
  • Ne cherchez pas forcément à visiter tous les lieux incontournables indiqués par les guides. Ils sont souvent chers et très fréquentés. Sortez des sentiers battus. Passez par des endroits plus originaux, plus authentiques. Ils réservent souvent de belles surprises et vous pouvez y faire des rencontres intéressantes. Ne regrettez pas de ne pas pouvoir tout voir, car au final, les meilleurs moments sont les plus simples et les plus inattendus.
  • Laissez de la place à l’imprévu : les lieux où vous aurez envie de vous attarder ou les gens avec qui vous avez envie de faire un bout de chemin. N’hésitez pas à changer vos plans. C’est souvent une belle aventure.
  • Échangez avec les autres voyageurs que vous rencontrez sur votre chemin. C’est souvent comme ça que vous obtiendrez les meilleurs tuyaux.
  • Écouter vos envies : ralentissez quand vous le voulez, retirez des pays ou ajoutez-en en cours de route si vous le souhaitez.
  • Aménagez-vous des temps de repos, au minimum un tous les trois mois. Ça paraît peut-être étrange, mais plusieurs mois de voyage à bouger tout le temps, ça use.
  • Ne vous forcez pas à suivre absolument votre itinéraire à la lettre. Il peut y avoir des changements de dernière minute à cause du climat, d’une maladie, d’un autre événement ou juste parce que vous en avez envie. Ça fait partie du voyage.
  • Profitez de votre long voyage pour faire des choses que vous n’auriez pas forcément le temps de faire pendant de simples vacances, comme par exemple faire du couchsurfing, du wwoofing et du volontariat, passer des diplômes de plongée ou faire un long trek.
  • Réfléchissez-y à deux fois avant de proposer à des amis ou à votre famille de vous rejoindre en cours de route. Bien sûr, ça fait super plaisir de les voir, mais la contrainte de devoir être à un endroit précis à une date précise est en contradiction avec votre liberté dans le choix de votre itinéraire.
  • Ne réservez pas vos trajets de train / bus et vos hébergements à l’avance, sauf en très haute saison.
  • Anticipez uniquement les réservations qui pourraient coûter très cher si vous vous y prenez à la dernière minute (vols internes en Polynésie, location d’un van en Nouvelle-Zélande…)
  • Renseignez-vous sur les passages de frontières terrestres. Les frontières entre certains pays peuvent être fermées ou compliquées à franchir.
  • Vérifiez les conditions de sécurité dans les zones que vous comptez visiter.
  • Prévoyez les endroits où vous pourrez faire vos visas en cours de route.
  • Repérez les dates d’événements qui peuvent avoir lieu le long de votre parcours.

Nous vous proposons quelques exemples d’itinéraires de tours du monde. On ne vous suggère pas d’en sélectionner un et d’y coller parfaitement, mais plutôt de vous en servir comme source d’inspiration. Il existe autant d’itinéraires que de tourdumondistes et ils changent presque tous en cours de route. Pour chaque itinéraire, nous vous indiquons la durée, les principaux moyens de transport, le nombre de vols, la quantité de C02 émise par ces vols (calculée avec les chiffres de l’ADEME, donc un peu supérieurs à ceux d’A-contresens) et le budget. Nous n’avons volontairement mis qu’une ou deux villes par pays, car nous déconseillons de planifier en détail l’itinéraire au sein de chaque pays.

Asie du Sud-Est, Océanie, Amérique du Sud – Le grand classique

  • Durée : 12 mois
  • Principaux moyens de transport : Avion, bus et van
  • Nombre de vols : 7
  • CO2 émis en avion : 9,2 tonnes / personne
  • Budget total : environ 17 000 € / personne

Itinéraire tour du monde 1

Amérique du Nord, Amérique du Sud, Australie et Asie du Sud-Est

  • Nombre de vols : 5
  • CO2 émis en avion : 8,6 tonnes / personne
  • Budget total : environ 16 000 € / personne

Itinéraire tour du monde 2

Europe, Asie, Australie et Amérique du Nord

  • Principaux moyens de transport : Avion, train et bus
  • CO2 émis en avion : 7 tonnes / personne
  • Budget total : environ 15 000 € / personne

Itinéraire tour du monde 3

Voir sur A-contresens – Source : Jesus Pedros

Asie du Sud-Est, Amérique Centrale et Amérique du Sud

  • Principaux moyens de transport : Avion et bus
  • CO2 émis en avion : 10 tonnes / personne
  • Budget total : environ 14 000 € / personne

Itinéraire tour du monde 4

Afrique, Asie du Sud-Est, Nouvelle-Zélande et Amérique du Sud

  • Principaux moyens de transport : Avion, 4×4, bus et van
  • CO2 émis en avion : 10,1 tonnes / personne

Itinéraire tour du monde 5

Europe, Asie, Nouvelle-Zélande et Amérique du Sud

  • Principaux moyens de transport : Avion, train, bus et van
  • Nombre de vols : 3
  • CO2 émis en avion : 6,5 tonnes / personne

Itinéraire tour du monde 6

Asie et Amérique du Sud

  • Principaux moyens de transport : Avion, bus et train
  • CO2 émis en avion : 8,1 tonnes / personne

Itinéraire tour du monde 7

Voir sur A-contresens – Source : Another Trip in the World

Asie, Mexique et Amérique du Sud

  • Durée : 21 mois
  • CO2 émis en avion : 8,5 tonnes / personne
  • Budget total : environ 20 000 € / personne

Itinéraire tour du monde 8

Voir sur A-contresens – Source : I Feel Good

Asie et Amérique centrale

  • CO2 émis en avion : 7,8 tonnes / personne
  • Budget total : environ 11 000 € / personne

Itinéraire tour du monde 9

Europe, Asie et Amérique Centrale

  • CO2 émis en avion : 5,7 tonnes / personne

Itinéraire tour du monde 10

  • Durée : 30 mois
  • Principaux moyens de transport : Vélo et avion

Itinéraire tour du monde 11 en vélo

Voir sur A-contresens – Source : Tand’un Rêve

  • Durée : 24 mois
  • Principaux moyens de transport : Voilier
  • Nombre de vols : Aucun
  • CO2 émis en avion : Aucun
  • Budget total : Très variable selon qu’on fait du bateau-stop ou qu’on achète un bateau et selon le type de bateau

Itinéraire tour du monde en voilier 12

En camping-car

  • Principaux moyens de transport : Camping-car, avion (pour les passagers), bateau (pour le camping-car)
  • Budget total : 75 000 € pour deux adultes et trois enfants

Itinéraire tour du monde 13 en camping car

Voir sur A-contresens – Source : Coqs of the World

Notre tour du monde

  • Principaux moyens de transport : Avion, bus
  • Nombre de vols : 13
  • CO2 émis en avion : 9,1 / personne
  • Budget total : environ 14 000 €

Nous avons fait notre tour du monde en 2008 – 2009. On vous le dit tout de suite, ce n’est pas un très bon exemple.

Comme beaucoup de tourdumondistes, on s’est rendu compte en cours de route qu’on avait été trop gourmands.

On a voulu visiter trop de pays. On s’est attardé dans certains endroits où on se sentait bien (au Népal et en Indonésie), on a décidé de passer un mois à apprendre l’espagnol en Argentine et on a ajouté la Colombie en cours de route, car beaucoup d’autres voyageurs nous avaient conseillé ce pays.

Du coup, on a dû passer sans s’arrêter dans certains pays (Nouvelle-Zélande, Panama et Costa Rica) et très rapidement dans d’autres (Chili, Équateur et Nicaragua) pour rattraper notre « retard » et on n’a pas eu le temps d’aller en Patagonie.

On a aussi pris beaucoup trop de vols, car à l’époque, on n’avait pas encore suffisamment conscience de l’impact de l’avion sur le réchauffement climatique.

On trouvait intéressant de vous montrer notre itinéraire pour que vous évitiez de faire les mêmes erreurs que nous.

Itinéraire tour du monde 14

Itinéraire qu’on avait prévu

Itinéraire qu’on a réalisé, rechercher un itinéraire de tour du monde sur le planificateur a-contresens.

Sur le planificateur A-contresens, vous pouvez rechercher parmi les itinéraires de milliers d’autres voyageurs pour trouver de l’inspiration. Les filtres dans la colonne de gauche vous permettent d’affiner vos critères.

Attention, il faut être conscient que la majorité de ces itinéraires sont des itinéraires prévisionnels. Les voyageurs modifient généralement leur trajet en cours pour ralentir leur rythme par rapport à ce qu’ils avaient prévu, mais ne le mettent pas forcément à jour sur le planificateur A-contresens.

Enseignement

Le storytelling constitue depuis longtemps une méthode efficace pour éduquer, toucher et inspirer les apprenants à travers le monde. Les récits font ressortir l'histoire, les expériences et les valeurs communes qui unissent tous les individus. Ils peuvent aussi favoriser l'adoption de nouvelles idées et perspectives. Grâce aux récits, nous pouvons mieux comprendre les informations qui nous sont transmises, tant sur le plan émotionnel que psychologique. Google Earth vous aide à visualiser en 3D des histoires concernant des lieux et vous permet d'ajouter un contexte géospatial détaillé à vos propres projets Earth.

Explorateur

La fonctionnalité Explorateur de Google Earth propose des visites guidées interactives, des questionnaires et des calques dans le but d'informer chaque utilisateur sur le monde et ses recoins, qu'ils soient lointains ou à proximité. Dans Google Earth, cliquez sur l'icône en forme de gouvernail afin de naviguer autour du globe avec le Hōkūleʻa , guidé par les étoiles, de pister les ouragans et les tempêtes tropicales en temps réel, et de trouver des histoires sur des lieux créées par des partenaires comme National Geographic et HHMI Biointeractive . Dans Explorateur, les histoires ont été soigneusement sélectionnées et s'appuient sur des éléments rich media, comme des vidéos à 360° et des images Street View. Cela nous permet d'acquérir des connaissances sur la Terre sous un autre angle.

tour du globe terrestre

Racontez vos histoires avec Google Earth

Les outils de création Google Earth vous permettent d'élaborer (seul ou à plusieurs) et de partager des histoires numériques cartographiées sur un support planétaire. Comme dans Explorateur, les éléments de ces histoires s'appuient sur des repères, des lignes et des formes. Pour donner vie à vos projets, incluez des photos et des vidéos à partir de votre dossier Google Drive, et ajoutez un récit grâce à l'éditeur de texte enrichi. Afin d'optimiser le storytelling et les visuels, vous pouvez transformer votre projet à l'aide d'icônes personnalisées, et modifier les points de vue en mode Street View et en 3D. Premiers pas Raconter votre histoire dans Google Earth

tour du globe terrestre

Premiers pas

  • Google Earth
  • Street View

Niveau suivant

  • Google Earth Engine
  • Google Expéditions
  • Google Science Journal

En savoir plus

  • Google for Education
  • Google Earth Solidarité
  • Google Arts & Culture

Carte Reduite du Globe Terrestre

Primary view of object titled 'Carte Reduite du Globe Terrestre'.

Description

Hand-drawn map of the world, circa 1763. The place names are in French with some cities noted as well as geographic features (with relief shown pictorially).

Physical Description

1 map ; 23 x 34 cm.

Creation Information

Bellin, Jacques Nicolas, 1703-1772 1763~.

This map is part of the collection entitled: UNT Special Collections General Collection and was provided by the UNT Libraries Special Collections to the UNT Digital Library , a digital repository hosted by the UNT Libraries . It has been viewed 726 times. More information about this map can be viewed below.

People and organizations associated with either the creation of this map or its content.

Cartographer

  • Bellin, Jacques Nicolas, 1703-1772

We've identified this map as a primary source within our collections. Researchers, educators, and students may find this map useful in their work.

Provided By

Unt libraries special collections.

The Special Collections Department collects and preserves rare and unique materials including rare books, oral histories, university archives, historical manuscripts, maps, microfilm, photographs, art and artifacts. The department is located in UNT's Willis Library in the fourth floor Reading Room.

Descriptive information to help identify this map. Follow the links below to find similar items on the Digital Library.

Longitude measured from l'Observatoire de Paris.

"Tome II No. 1."

  • pictoral maps

Library of Congress Subject Headings

  • Bellin, Jacques Nicolas, 1703-1772. Petit atlas maritimè.
  • World maps -- Early works to 1800.
  • Le petit atlas maritimè / Jacques Nicolas Bellin.

Unique identifying numbers for this map in the Digital Library or other systems.

  • OCLC : 16724363
  • Call Number : G3200 1764 .B44
  • UNT Catalog No. : b1020872 | View in Discover
  • Archival Resource Key : ark:/67531/metadc29443

Collections

This map is part of the following collection of related materials.

UNT Special Collections General Collection

The University of North Texas Archives collection features historical images of University of North Texas faculty, students, architecture, and events.

What responsibilities do I have when using this map?

Digital Files

  • 1 image file available in multiple sizes
  • Metadata API: descriptive and downloadable metadata available in other formats

Dates and time periods associated with this map.

Creation Date

Coverage date, added to the unt digital library.

  • Dec. 1, 2010, 1:24 p.m.

Description Last Updated

  • July 20, 2021, 2:45 p.m.

Usage Statistics

When was this map last used?

Geographical information about where this map originated or about its content.

  • Australia/Oceania
  • Central America and Caribbean
  • Central Asia
  • East & Southeast Asia
  • Middle East
  • North America
  • South America

Map Information

map marker

  • Repositioning map may be required for optimal printing.

Help Map this Map

Mapped locations, interact with this map.

Here are some suggestions for what to do next.

Thumbnail image of item number 1 in: 'Carte Reduite du Globe Terrestre'.

  • Magnify First Side

Citations, Rights, Re-Use

  • Citing this Map
  • Responsibilities of Use
  • Licensing and Permissions
  • Linking and Embedding
  • Copies and Reproductions

International Image Interoperability Framework

IIF Logo

We support the IIIF Presentation API

Print / Share

Links for robots.

Helpful links in machine-readable formats.

Archival Resource Key (ARK)

  • ERC Record: /ark:/67531/metadc29443/?
  • Persistence Statement: /ark:/67531/metadc29443/??

International Image Interoperability Framework (IIIF)

  • IIIF Manifest: /ark:/67531/metadc29443/manifest/

Metadata Formats

  • UNTL Format: /ark:/67531/metadc29443/metadata.untl.xml
  • DC RDF: /ark:/67531/metadc29443/metadata.dc.rdf
  • DC XML: /ark:/67531/metadc29443/metadata.dc.xml
  • OAI_DC : /oai/?verb=GetRecord&metadataPrefix=oai_dc&identifier=info:ark/67531/metadc29443
  • METS : /ark:/67531/metadc29443/metadata.mets.xml
  • OpenSearch Document: /ark:/67531/metadc29443/opensearch.xml
  • Thumbnail: /ark:/67531/metadc29443/thumbnail/
  • Small Image: /ark:/67531/metadc29443/small/
  • In-text: /ark:/67531/metadc29443/urls.txt
  • Usage Stats: /stats/stats.json?ark=ark:/67531/metadc29443

Bellin, Jacques Nicolas, 1703-1772. Carte Reduite du Globe Terrestre , map , 1763~; ( https://digital.library.unt.edu/ark:/67531/metadc29443/ : accessed June 4, 2024 ), University of North Texas Libraries, UNT Digital Library, https://digital.library.unt.edu ; crediting UNT Libraries Special Collections .

Disclaimer: The following material is being kept online for archival purposes.

Although accurate at the time of publication, it is no longer being updated. the page may contain broken links or outdated information, and parts may not function in current web browsers., (5) latitude et longitude, temps local et universel, fuseaux horaires et temps local, ascension droite et déclinaison, above is background material for archival reference only..

  • Fête des Pères
  • Jeux & Activités
  • Cadeaux Femme

Connectez-vous à votre compte pour ajouter un favori à votre liste d'envies.

  • Jeux, jouets
  • Jeux éducatifs et Sciences
  • Globes et cartes

Top Vendeur

  • - Engagement et valeurs communes à Nature & Découvertes
  • - Délai d'acceptation des commandes inférieur à 24h
  • - Taux d'incident inférieur à 3%
  • - Taux d'acceptation des commandes supérieur à 98%
  • - Délai moyen de réponse aux clients inférieur à 48h
  • - Note moyenne supérieure à 4,3/5
  • - Délai d'expédition inférieur à 48h
  • - Vendeur actif depuis plus de 6 mois sur la Marketplace

carte club

Profitez d'une extension de garantie de 2 ans sur ce produit avec la carte club.

2 ans de garantie suppl. avec la Carte Club

Pour ajouter ce produit à vos listes, connectez-vous à votre compte.

tour du globe terrestre

Globe vidéo avec écran interactif

Dont 0,25 € d'éco-participation

tour du globe terrestre

Ref. 30170510

La livraison s'effectue devant votre domicile (à l'entrée de votre immeuble, devant le portail de votre maison). Découvrez toutes les conditions d'expéditions et modes de livraison

1 - Je choisis mes articles et le magasin de retrait sur natureetdecouvertes.com en cliquant sur RETIRER EN MAGASIN dans la fiche article. 2 - Je valide ma commande et je paye en ligne. 3 - Je reçois un sms et un e-mail de confirmation dès que ma commande est prête en magasin (disponible sous 1H, dans la limite des horaires d'ouverture du magasin). 4 - Je récupère ma commande en magasin sous 4 jours ouvrés, sans faire la queue en caisse ! En savoir plus

En commandant avant 16h du lundi au vendredi, votre commande sera expédiée le jour même. Découvrez toutes les conditions d'expédition et modes de livraison

Vous avez 30 jours pour changer d'avis tout simplement ! Effectuez votre retour gratuit en déposant votre colis dans un bureau de poste ou dans l’un des 7 500 points de dépôt Colissimo mis à votre disposition. Votre retour sera traité sous 15 jours ouvrés environ à compter de la date de réception de votre colis. En savoir plus

  • Vendu et expédié par Nature & Découvertes
  • Livraison chez vous - Le 05/06/24 Livraison standard offerte dès 49,00 €
  • Click & Collect gratuit - sous 1 heure

Sous 30 jours

Ce globe terrestre interactif avec écran vidéo invite les enfants à découvrir le monde par eux-mêmes, grâce à un voyage particulièrement ludique.

  • Ce globe de grande taille offre une grande précision dans les détails.
  • Il est muni d'un écran vidéo couleur 2,7". Et la découverte est enrichie grâce à plus de 5 heures de vidéos incluses produites par la BBC.
  • Le stylet invite l'enfant à être acteur de la découverte. A l'aide du stylet, il pointe vers un lieu et découvre ainsi toutes les informations utiles.
  • Le globe interactif propose 11 catégories d'informations pour tout savoir sur : les continents, les pays, les capitales, les animaux, les monuments, les langues, les monnaies, les drapeaux...
  • Les jeunes aventuriers peuvent choisir un des trois modes de jeu : Le Tour du Monde (découverte des 11 catégories), Vrai ou Faux, et même le Super Quiz (pour résoudre des énigmes à l'aide d'indices).
  • ATTENTION ! Ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans.
  • Référence 30170510

Entre 12 et 35 cm

Top 10 du rayon Jeux éducatifs et Sciences

  • Robots bi-énergie 12 en 1
  • Microscope de poche lumineux
  • Voiture à air comprimé
  • Coffret du géologue
  • Globe lumineux des animaux
  • Planétarium "Star Theatre"
  • Microscope 50 expériences x 100 à x1000h
  • Coffret 150 expériences de chimie
  • Téléscope 50 activités oculaires verre
  • Coffret explore le corps humain

CLICK & COLLECT

Prêt en 1h*

LIVRAISON OFFERTE

Dès 49 € d’achat*

RETOURS GRATUITS

30 jours pour changer d'avis*

PAIEMENT 3X SANS FRAIS

Dès 70€ avec Alma*

toutCOMMENT

Quels sont les principaux parallèles de la Terre

Didier Lacombe

Les parallèles de la Terre sont les cercles formés par l'intersection de la sphère terrestre avec un plan imaginaire perpendiculaire à l' axe de rotation de la Terre . Ces parallèles font partie, avec les méridiens , des coordonnées géographiques , un système de références qui, entre autres, permet de placer un lieu concret sur le globe terrestre en se basant sur la latitude et la longitude . Ces coordonnées géographiques ont toujours été, dans l'Histoire de l'Humanité, indispensables à des aspects comme la navigation. Voyons quels sont les principaux parallèles de la Terre .

Étapes à suivre:

On peut dire que les parallèles les plus importants sont au nombre de cinq. Le premier est le cercle polaire Arctique (de latitude 66° 33' N = 90º - 23º 27'). Le cercle polaire Arctique délimite l'extrême sud du jour polaire du solstice d'été et la nuit du solstice d'hiver. De plus, il est intéressant de savoir que le jour du solstice d'été, le soleil ne se couche pas pendant 24 heures, alors que pendant le solstice d'hiver, le soleil ne se lève pas pendant 24 heures.

Le parallèle appelé tropique du Cancer est le tropique de l'hémisphère nord. C'est le parallèle qui est situé au nord du l'équateur, à une latitude exacte de 23°26'16". Sur ce point, il faut souligner que ce parallèle se décale vers le sud d'une demi-seconde par an. De même, il est intéressant de savoir que ce parallèle délimite les points les plus au sud où le soleil brille à son zénith, ce qui arrive lors du solstice d'été, en juin.

L' équateur est le parallèle qui divise la surface de la Terre en deux parties, l'hémisphère nord et l'hémisphère sud. C'est pourquoi sa latitude est exactement de 0º. Le soleil termine au zénith à l'équinoxe de printemps et d'automne.

Le tropique du Capricorne est le parallèle situé à la latitude de 23º 26' 16". C'est celui qui se situe le plus au sud et délimite les points les plus au sud où le soleil peut être au zénith, à midi.

Et pour finir, le cinquième parallèle est le cercle polaire Antarctique , de latitude 57° 90' 3", situé au sud de l'équateur. Dans toute la zone au sud du cercle polaire Antarctique, il y a au minimum un jour où le soleil est visible pendant 24 heures. De même, il y a un jour où le soleil n'est pas visible pendant 24 heures.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quels sont les principaux parallèles de la Terre , nous vous recommandons de consulter la catégorie Passions et Sciences .

tour du globe terrestre

Les paramètres orbitaux pourraient être influencés par des grands événements climatiques et géodynamiques. © brutto film, Adobe Stock

La rotation de la Terre impactée par le mouvement des continents et le climat ?

Climatologie

Globe terrestre

Les événements climatiques et tectoniques peuvent sembler insignifiants face aux forces qui régissent la rotation de la Terre et son orbite. Pourtant, une nouvelle étude montre qu’ils auraient une influence non négligeable.

au sommaire

La Terre tourne sur elle-même et autour du Soleil Soleil , mais ces mouvements mouvements ne sont pas simples. En effet, l' orbite orbite terrestre est loin d'être un cercle parfait et s'apparente plutôt à une ellipse. De même, l'axe de rotation de notre Planète n'est pas fixe. Il oscille légèrement et très lentement, sur une période de 25.679 ans environ, un peu comme une toupie sur le point de s'arrêter. Ces deux paramètres, ellipticité et précession précession des équinoxes équinoxes , modulent le climat terrestre sur de grandes échelles de temps .

La précession, en particulier, fait varier la quantité de rayonnement solaire impactant la surface de la Terre ( insolation insolation ). Comprendre l'évolution de ce paramètre est donc important pour mieux qualifier les changements climatiques changements climatiques qui se sont produits au cours du temps. Car il s'agit bien d'un paramètre variable. La précession de l’axe terrestre est en effet gouvernée par les forces d'attractions qu'exercent la Lune Lune et le Soleil sur la Terre et qui sont responsables des marées marées . Les effets de marée dépendent cependant de la distance Terre-Lune et de l'ellipticité de l'orbite terrestre.

Le phénomène de précession des équinoxes © Nasa, Mysid, <em>Wikimedia Commons</em>, domaine public

Les sédiments, archives des paramètres orbitaux

Au cours des temps géologiques, ces différents paramètres ont subi des variations. S'il existe des modèles théoriques permettant de prédire l'évolution de ces paramètres orbitaux au cours du temps, il n'est cependant pas évident d'en retrouver la trace dans les archives naturelles terrestres.  

Deux scientifiques se sont penchés sur cette question. Pour tenter d'observer l'évolution de la période de la précession de l'axe terrestre, ils se sont intéressés aux informations que renferment les sédiments. Les dépôts sédimentaires sont en effet sensibles aux variations du milieu et permettent de remonter aux conditions environnementales qui régnaient lors de leur formation. C'est ainsi que l'on observe, dans les séries sédimentaires, de grandes variations cycliques liées au climat et notamment aux variations du volume des glaces  : ce sont les cycles de Milankovitch. Or, ces cycles sont intimement liés aux paramètres orbitaux que sont l' excentricité excentricité , l'inclinaison et la précession de l'axe terrestre.

Les variations des différents paramètres lors des cycles de Milankovitch : précession, obliquité, excentricité, forçage solaire et impact sur les glaciations. © Robert A. Rohde, <em>Global Warming Art project</em>., <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 3.0

Dans un article publié dans Global and Planetary Change , deux chercheurs présentent les résultats de leurs analyses sur des échantillons de sédiments datant du début de l'Éocène (55,8 à 40,9 millions d'années). À partir de l'étude des cycles de Milankovich , ils ont ainsi pu calculer des taux de précession « observés » qu'ils ont comparés avec les modèles théoriques d'origine astronomique. Si les valeurs concordent globalement pour l'âge de 42,5 millions d'années, ce n'est pas du tout le cas pour l'âge de 55 millions d'années. Cette divergence entre les valeurs observées et le modèle théorique soulève des questions.

La rotation de la Terre affectée par le climat et la géodynamique

Pour les scientifiques, il apparait que certains paramètres capables d'influencer la précession de l'axe ne sont pas pris en compte dans le modèle théorique. Mais lesquels ?

Pour les identifier, il faut se pencher plus précisément sur cette période du début de l'Éocène. Car il y a 55 millions d'années, la Terre connaissait plusieurs bouleversements majeurs. Climatique en premier lieu : cette période est en effet marquée par ce qu'on appelle un optimum climatique optimum climatique , caractérisé par des températures globalement très élevées et l'absence de calottes glaciaires au niveau des pôles.

Variations des températures du globe sur les 500 derniers millions d'années. L'optimum climatique de l'Eocène (en vert) est bien visible. © Ariel Provost, <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 4.0

Géodynamique en deuxième lieu : c'est à cette époque notamment que commence la collision entre l'Inde et l'Asie, et que l'expansion des fonds océanique s'accélère. Pour les scientifiques, cette situation climatique et géodynamique aurait pu influencer les effets de marée, qui auraient alors été plus faibles que ceux prévus par le modèle théorique. La convection convection mantellique, en lien avec la tectonique des plaques tectonique des plaques en surface, aurait également pu influencer l'ellipticité de l'orbite terrestre. Le tout se conjuguant pour affecter le taux de précession.

Cette étude montre l'influence que peut avoir la dynamique terrestre , tant du point de vue climatique que des processus internes, sur des phénomènes orbitaux comme la précession de l'axe.

Image du site Futura Sciences

L'orbite chaotique de Pluton intrigue

• 01/05/2022

Les ondes internes peuvent parfois être vues clairement par imagerie satellite (comme à l'image le détroit de Luçon). C’est possible car les ondes internes créent une alternance de régions rugueuses et lisses du plancher océanique qui s’associent aux crêtes des ondes internes. La lumière du soleil reflète les sections lisses, apparaissant comme des arcs blancs. © Nasa

Océanographie

Les mystérieuses marées internes géantes enfin expliquées

• 11/01/2014

Badlands désertiques vues de Tawa Point dans le parc national de Petrified Forest, dans le nord-est de l'Arizona, aux États-Unis. © Finetooth

Changement climatique et théorie de Milankovitch : une prédiction confirmée

• 14/05/2018

Instruments météorologiques. © Domaine public

L'histoire du climat

• 11/11/2019

tour du globe terrestre

Réchauffement climatique : la question des forçages

• 05/06/2011

Failles affectant la stratification régulière de roches sédimentaires, marqueur d’un événement tectonique. © Babak Hejrani, imaggeo.egu.eu

Comment retrace-t-on l’histoire tectonique grâce aux sédiments ?

question réponse

• 04/06/2021

Les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine, Parc national de Thingvellir (Islande). © Nido Huebl

Quel est le moteur de la tectonique des plaques ?

• 17/02/2022

Orbite terrestre, cycles glaciaires, cycle du carbone : tout est étroitement lié. © Anton Balazh, Adobe Stock

Les variations de l'orbite terrestre modifient l'évolution de la vie marine

• 10/12/2021

Les forces des marées sont à l’origine du décalage de l’axe de rotation de la Terre © User Herbye (German Wikipedia). Designed by Dr. H. Sulzer

Précession des équinoxes : d’où vient ce phénomène ?

• 28/04/2020

La sonde InSight de la Nasa, sur Mars, vue par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter en orbite autour de la planète rouge. © Nasa, JPL-Caltech, University of Arizona

La sonde InSIght vue depuis l'orbite martienne

• 18/10/2019

Ce lundi 16 août 2021, le lanceur Vega a mis sur orbite l’un des satellites de la constellation Pléiades Neo. © ESA, Cnes, Arianespace-JM Guillon

Le lanceur européen Vega place en orbite un deuxième satellite Pléiades Neo

• 18/08/2021

Quiz : la planète Terre © NASA/NOAA/GOES

Quiz : connaissez-vous bien la planète Terre ?

• 25/09/2021

Lancement de Landsat-9 à bord de la fusée Atlas V, le 27 septembre 2021. © Nasa, Bill Ingalls

La Nasa a mis un nouveau satellite de surveillance de la Terre en orbite

• 30/09/2021

L’observatoire Gemini North, situé à Hawaï, permet d’observer, avec l'aide de son jumeau Gemini South, situé au Chili, la totalité de la voûte céleste. Équipé d’un télescope de 8,1 mètres de diamètre, il s’agit d’un des observatoires les plus performants du monde.  © Joy Pollard, Observatoire Gemini.

Métiers de la physique

Astrophysicien

La navette X-37B vient de battre son propre record de durée de vol dans l’espace. © Monroe Conner, Nasa

Astronautique

Le drone spatial X-37B a dépassé les 720 jours de vol en orbite, un record

• 29/08/2019

La sélection de la

Avec le changement climatique et les actions humaines sur les sols, les glissements de terrain pourraient devenir plus fréquents. © iamtk, Adobe Stock

Pourquoi les glissements de terrain se multiplient ?

L’anguille européenne est l’une des plus impressionnantes espèces migratrices, parcourant près de 12 000 kilomètres entre l’océan et les fleuves au cours de son cycle de vie. © TheWaterMeloonProjec, Adobe Stock (illustration générée par IA)

À la découverte des anguilles, ces héroïnes au comportement mystérieux depuis des millions d’années

Un impressionnant arc surnuméraire pris en photo au New Jersey en 2018. © John Entwistle

Météorologie

Phénomène météo extraordinaire : un arc-en-ciel démultiplié à l'infini !

Les femmes padaung sont aussi appelées « femmes girafes » ou « la tribu des longs-cous ». © Antoine, tous droits réservés, reproduction interdite

Partir en Birmanie, un voyage fascinant, avec Antoine

Le plus gros pollueur du monde, la Chine, est sur le bon chemin pour réduire durablement ses émissions de CO2. © Exnoi, Adobe Stock

Gaz à effet de serre

Comment la Chine réussit-elle à faire baisser ses émissions de gaz à effet de serre tout en se développant ?

La production de ciment émet davantage de CO2 à l'échelle mondiale que les transports aérien et maritime réunis. © bannafarsai, Adobe Stock

Réchauffement climatique

Cette recette de ciment zéro carbone pourrait avoir « un impact énorme »

C'est le gaspillage alimentaire et l'alimentation qui jouent le plus grand rôle dans les émissions de gaz à effet de serre d'un foyer. © Adobe Stock

Environnement

Voici les actions personnelles les plus efficaces contre le réchauffement, selon un climatologue

Une photo artistique en noir et blanc d'une panthère nébuleuse. Seuls son museau et ses yeux émergent de l'obscurité. © photocech, Adobe Stock

La panthère nébuleuse, beauté fantomatique des forêts himalayennes

Transmettre la culture

est le plus vieux métier du monde

Inscrivez-vous à la lettre d'information La quotidienne pour recevoir toutes nos dernières Actualités une fois par jour.

Liens externes

  • Effets des événements géodynamiques et paléo-environnementaux extrêmes sur la rotation de la Terre
  • Constraints on Earth-Moon dynamical parameters from Eocene cyclostratigraphy

À voir aussi

climatologie def

axe rotation terre

poisson globe

poids bateau vendee globe

schéma bateau vendée globe

calcul de distance entre deux points du globe terrestre 4ème

diamètre du globe terrestre

formation des océans et des continents

Géodynamique

Optimum climatique de l'éocène

Précession des équinoxes

Orbite terrestre

Excentricité de l'orbite terrestre

Définitions associées

  • Un sédiment : définition simple
  • Qu'est-ce que "rayonnement solaire" veut dire ?
  • Qu'est-ce que "terre" signifie ?
  • Qu'est-ce qu'un climat ?
  • Le cycle de milankovitch : qu'est-ce que c'est ?
  • S'inscrire à la newsletter
  • Enseignants

Éditeur de talents

Adonis - Romans de Toujours

Le tour du monde en 80 jours.

Le tour du monde en 80 jours

Dans la même collection

Des mêmes auteurs.

La vie de l'auteur du "prophète" Khalil Gibran

Vous aimerez aussi

Pour le pire - Tome 10

Écrire un commentaire

Pourquoi y-a-t-il six mois de nuit et six mois de jour aux pôles ?

Tous les sites fondation la main à la pâte.

Logo L@map

Plateforme L@map

Une plateforme de formation en ligne qui propose des tutoriels courts pour s’approprier des ressources et préparer sa classe.

Centres Pilotes La main à la pâte

Centres Pilotes La main à la pâte

Un réseau de proximité pour accompagner les enseignants dans l'enseignement des sciences à l'école primaire.

Logo C.Q.F.D

Un site pour mieux comprendre l’esprit critique, s’immerger dans des questions de science et de société et partager des ressources pédagogiques.

Logo Synapses LAMAP

Le portail Synapses a pour but de favoriser les liens entre éducateurs et chercheurs dans le domaine des sciences de la cognition et de l’apprentissage.

Logo MPLS

Maisons pour la science

Le réseau des Maisons pour la science propose des actions de formation en présentiel et hybride aux professeurs des premier et second degrés.

image logo

Fondation La main à la pâte

La Fondation  La main à la pâte  met à disposition des enseignants des ressources pour la classe et la formation, ainsi que des aides variées pour mener des activités et des projets de science et de technologie à l’école et au collège.

Logo OCE

  • Office for Climate Education (OCE)

L’Office for climate education, sous la double égide de la Fondation La main à la pâte et de l’Unesco, est une initiative internationale pour l’éducation au changement climatique.

Association les Amis de La main à la pâte

Association les Amis de La main à la pâte

L'association les Amis de La main à la pâte organise des réseaux d’entraide de proximité, fondés sur le bénévolat, pour développer l'enseignement des sciences à l'école et au collège.

Accueil

  • Recherche par thèmes scientifiques et pédagogiques
  • Recherche avancée
  • Navigation par points du programme scolaire
  • Mode d'emploi de nos ressources
  • Formez-vous à votre rythme
  • Près de chez vous
  • Présentation de la Fondation La main à la pâte
  • Notre savoir-faire
  • Historique de la Fondation La main à la pâte
  • Recherche et évaluation
  • Rapports d'activité
  • Travailler avec nous
  • Les Maisons pour la science
  • Les Centres Pilotes La main à la pâte
  • Les Collèges La main à la pâte
  • L'action internationale de La main à la pâte
  • Nos projets de coopération en cours
  • Les projets de réflexion et d’échanges de pratiques
  • Historique de l’action internationale
  • Séminaire international La main à la pâte
  • Partenaires et Mécènes
  • Devenir mécène
  • Charte de mécénat
  • Nos projets

Questions aux experts

Ciel, terre, univers.

Question posée par des CM1-CM2 : Pourquoi aux pôles, y-a-t-il 6 mois de nuit et 6 mois de jour ?

Quand on dit "le soleil se lève" cela signifie "le soleil passe au-dessus du plan de l'horizon". A l'inverse, "le soleil se couche" veut dire "le soleil passe sous le plan de l'horizon". Au cours de son déplacement apparent annuel, le Soleil peut se situer au-dessus ou au-dessous du plan de l'équateur céleste, projection dans le ciel de l'équateur terrestre. Quand il est au-dessus, c'est l'été, l'hiver s'il est en dessous. Son passage pile dans le plan de l'équateur marque les équinoxes. Aux pôles, le plan de l'horizon et le plan de l'équateur sont parallèles. Alors c'est la même chose de dire "le soleil se lève" et "c'est le début du printemps", et la même chose de dire "le soleil se couche" et "c'est le début de l'automne". Dans cette situation, le soleil se lève une fois par an (à l'équinoxe de printemps), pour une journée qui durera 6 mois et se couche une fois par an (à l'équinoxe d'automne) pour une nuit qui durera aussi 6 mois.

A voir également :  La course du soleil en vidéo Nos ressources en lien avec ce sujet :  La durée d'une journée est-elle toujours et partout la même ?

  • Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

La question est malgré l'apparence, un peu imprécise. Est-ce que vous vous étonnez qu'il y ait une nuit et un jour très longs aux pôles ou que cela puisse basculer brutalement de l'un à l'autre ?

Il n'y a pas de basculement brusque. Le passage du jour à la nuit est progressif. De même que quand le soleil se couche, la nuit n'arrive pas immédiatement. Il y a une période de crépuscule (et aussi le matin, le jour se lève avant le soleil). Ensuite, ce n'est pas symétrique. Car il fait jour sans que le Soleil soit au-dessus de l'horizon, donc il y a plus de jour que de nuit ( voir la réponse du 31/12/2003 à la question : Sur une année complète, la durée du jour est-elle égale à la durée de la nuit ? pour plus de détails) et si de façon simpliste on parle de 6 mois de jour et 6 mois de nuit, il n'y a en fait que 3 ou 4 mois de nuit complète et 2 mois de crépuscule (estimation rapide, qui pourrait être raffinée si besoin).

Si la question est pourquoi une "journée" très longue et une "nuit" très longue plutôt que les 365 jours que nous connaissons en France, alors, la réponse est celle-ci :

l'axe de rotation de la Terre est incliné par rapport au plan de son orbite autour du Soleil (plan dans lequel la Terre se déplace autour du Soleil). Si cet axe était bien droit, c'est-à-dire perpendiculaire au plan de son orbite, quel que soit l'endroit sur Terre, la journée durerait 12 heures (+ la durée des crépuscules). Comme son axe de rotation est incliné, la durée de la journée varie en fonction de la position de la Terre autour du Soleil : la direction de cet axe est quasiment fixe dans le ciel, et donc indépendante du déplacement de la Terre autour du Soleil.

C'est ce qui fait qu'à un moment de l'année, c'est le pôle nord qui est tourné vers le Soleil, et six mois plus tard le pôle sud (et donc l'autre pôle est tourné dos au Soleil). La Terre est tellement inclinée (d'un angle de 23°27') que près des pôles, le Soleil reste au-dessus de l'horizon quand ce pôle est tourné vers le Soleil ou tout le temps en-dessous de l'horizon quand elle lui tourne le dos. D'où une journée très longue ou une nuit très longue. 

Le phénomène en question est lié à la variation de l’incidence du Soleil sur la Terre si on l’observe au cours d’une année : le jour et la nuit de six mois aux pôles sont une manifestation du passage des saisons terrestres au long d’une année. Faisons une petite expérience pour comprendre ce phénomène : prenons une lampe qui illumine sur 360 degrés (tout autour d’elle) pour représenter le Soleil, et un globe terrestre. Mettons la lampe face au globe et à l’horizontale du globe (à la hauteur de l’équateur terrestre) et à une certaine distance.

Étape 1 :    AXE TERRESTRE VERTICAL Dans une première étape on positionne le globe terrestre avec son axe Nord-Sud bien vertical. On observe qu’une moitié du globe est à l’ombre (c’est la nuit) et l’autre moitié est éclairée (c’est le jour). Les lignes sur le globe où l’ombre rencontre la lumière représentent les régions qui sont dans la pénombre, entre le jour et la nuit (dans ce cas là, elles coïncident avec des méridiens terrestres). En particulier les deux pôles sont sur la limite entre le jour et la nuit : ils sont dans la pénombre. Aussi, on observe que l’éclairage est symétrique par rapport à l’équateur. L’angle d’incidence des rayons du soleil dépend de la distance à l’équateur, mais pas de l’hémisphère Nord ou Sud. La région la plus chaude serait près de l’équateur (incidence verticale des rayons) et la plus froide vers les pôles (incidence plus oblique). Au cours d’une journée : Pour représenter le passage d’une journée, faisons tourner le globe sur son axe (un tour = une journée = 24 h). Attention au sens de rotation : le jour doit avancer sur la surface terrestre d’Est en Ouest. Pendant le passage d’une journée la situation aux pôles ne change pas. Les deux pôles sont dans une constante pénombre, les 24 heures de la journée. Au cours d’une année : Pour représenter le passage d’une année, faisons tourner le globe terrestre autour du soleil sur le plan horizontal (un tour=une année=12 mois). Pour étudier l’éclairage de la Terre au long d’une année, il suffit de déterminer quelques points géographiques comme exemples et les observer en trois ou quatre positions différentes du globe au cours d’une rotation autour du Soleil : on constate que l’angle d’incidence des rayons et la longueur des journées et des nuits ne changent pas. Conclusion 1: « Si l’axe terrestre était vertical par rapport au plan de rotation autour du soleil, il n’y aurait pas de saisons sur la Terre, et en particulier, les pôles seraient dans une éternelle pénombre!! »   Mais ça n’est pas ce que l’on observe dans la Nature!! a Étape 2 : AXE TERRESTRE INCLINÉ Plaçons maintenant le globe terrestre avec son axe légèrement incliné par rapport au plan de rotation autour du Soleil (par exemple: le pôle Nord vers le soleil). On observe que l’éclairage n’est plus symétrique par rapport à l’équateur et que les lignes de jonction entre le jour et la nuit ne sont plus des méridiens terrestres : un hémisphère (le Nord dans l’exemple) est plus éclairé que l’autre. En particulier, un pôle (le Nord dans l’exemple) est dans la région éclairée (il y fait jour), et l’autre pôle est totalement dans l’ombre (il y fait nuit). Dans l’hémisphère le plus éclairé, on trouve l’incidence des rayons la plus verticale, donc il y fait plus chaud que dans l’autre hémisphère. Au cours d’une journée : Dans l’hémisphère le plus éclairé, les régions éclairées sont plus étendues, en conséquence, il présente des jours plus longs que l’autre hémisphère. Inversement, l’hémisphère moins éclairé présente des longues nuits. Pour l’observer il suffit de déterminer quelques points géographiques comme exemples, faire tourner une fois le globe autour de son axe, et comparer les périodes de lumière et d’ombre. La situation observée aux pôles ne change pas avec la rotation du globe sur son axe : les pôles sont, respectivement, dans « la nuit » ou dans « le jour » les 24 heures d’une journée. Au cours d’une année : Faisons tourner le globe autour du Soleil, sans en changer l’inclinaison ni l’orientation de l’axe terrestre (l’axe terrestre se déplace toujours parallèle à lui-même). Après un demi-tour,  nous observons que l’hémisphère le plus éclairé passe à être le moins éclairé: il passe de l’été à l’hiver. Pendant ce demi-tour l’autre hémisphère (Sud dans l’exemple) passe de l’hiver à l’été. En particulier, le pôle qui était éclairé (Nord dans l’exemple) entre dans l’ombre, et inversement le pôle qui au début était à l’ombre (le Sud dans l’exemple) passe à être éclairé. Si l’on répète le mouvement autour du Soleil on peut constater qu’un pôle est dans la région éclairée pendant un demi-tour autour du soleil (demi année = six mois) et il est à l’ombre pendant le demi-tour suivant.

Conclusion Finale La conséquence de l’inclinaison de l’axe terrestre par rapport au plan de rotation autour du Soleil est que le Soleil n’éclaire pas de la même façon les hémisphères terrestres au long de l’année : On observe des saisons !  En particulier les pôles ont  une période d’éclairage (le jour) de six mois pendant la saison la plus chaude, et une autre période d’ombre (la nuit) pendant les six mois les plus froids.

Vous souhaitez aborder ce sujet avec vos élèves ? Consultez nos ressources pour la classe !

tour du globe terrestre

Blog de voyage et accessoires

Des idées pour voyager au bout du Monde

Un Globe Terrestre à peindre et customiser (DIY)

Dernière mise à jour : 3 févr.

À tous les aventuriers, voyageurs dans l'âme et amateurs d'artisanat, voici une invitation à la créativité et à l'exploration : le Globe Terrestre en papier à customiser est un objet DIY (Do It Yourself) plein de possibilités.

Imaginez un globe terrestre recouvert de papier quadrillé, pour y dessiner vos voyage, vos rêves d'escapades ou pour créer notre planète comme il vous plait !

globe terrestre diy

Que vous soyez passionné de voyages ou simplement avide d'exprimer votre créativité, ce globe est le canevas idéal pour capturer vos souvenirs ou planifier vos aventures à venir.

Doté d'une surface prête à être embellie, ce globe offre une toile à vos idées les plus audacieuses. Armés d'un feutre, d'un marqueur, d'un crayon de couleur ou d'un pinceau, laissez libre cours à votre imagination. Tracez vos routes, marquez vos destinations préférées, ou inventez de nouveaux horizons.

➜ Vous pouvez l'acheter sur Amazon  pour le recevoir rapidement

globe terrestre à customiser

Ce globe pivote sur une base en acier inoxydable robuste, offrant une stabilité parfaite pour vos séances de création. Fabriqué à partir de papier recyclé, il est livré avec des épingles pour marquer vos endroits préférés ou vos rêves de voyage.

Ce globe se transforme en un  journal de voyage  sur mesure. Une fois terminé, il devient une pièce de décoration unique, ajoutant une touche d'originalité à votre bureau ou à votre espace de vie.

Disponible en deux formats :

24cm de diamètre

15 cm de diamètre

Transformez ce globe en un journal de voyage sur mesure, il fera une jolie décoration de bureau très originale !

globe terrestre à peindre

➜ Vous pouvez l'acheter sur Amazon pour le recevoir rapidement

Autres globes, mappemondes et objets de déco à découvrir

Objets Déco de voyage

Idées de cadeaux de voyage

Carte du Monde à Gratter

Carte du Monde en Liège

Jeux de société géographie et sur le Monde

Pendentif Globe-Terrestre

Mots-clés :

  • Boutique du Voyageur
  • Accessoires voyage

Posts similaires

Offrir un week-end : Quel thème choisir ?

Fête des mères : Cadeaux voyage et aventure

Préparer un Trek : liste du matériel

Réservez vos voyages avec mes partenaires

We will keep fighting for all libraries - stand with us!

Internet Archive Audio

tour du globe terrestre

  • This Just In
  • Grateful Dead
  • Old Time Radio
  • 78 RPMs and Cylinder Recordings
  • Audio Books & Poetry
  • Computers, Technology and Science
  • Music, Arts & Culture
  • News & Public Affairs
  • Spirituality & Religion
  • Radio News Archive

tour du globe terrestre

  • Flickr Commons
  • Occupy Wall Street Flickr
  • NASA Images
  • Solar System Collection
  • Ames Research Center

tour du globe terrestre

  • All Software
  • Old School Emulation
  • MS-DOS Games
  • Historical Software
  • Classic PC Games
  • Software Library
  • Kodi Archive and Support File
  • Vintage Software
  • CD-ROM Software
  • CD-ROM Software Library
  • Software Sites
  • Tucows Software Library
  • Shareware CD-ROMs
  • Software Capsules Compilation
  • CD-ROM Images
  • ZX Spectrum
  • DOOM Level CD

tour du globe terrestre

  • Smithsonian Libraries
  • FEDLINK (US)
  • Lincoln Collection
  • American Libraries
  • Canadian Libraries
  • Universal Library
  • Project Gutenberg
  • Children's Library
  • Biodiversity Heritage Library
  • Books by Language
  • Additional Collections

tour du globe terrestre

  • Prelinger Archives
  • Democracy Now!
  • Occupy Wall Street
  • TV NSA Clip Library
  • Animation & Cartoons
  • Arts & Music
  • Computers & Technology
  • Cultural & Academic Films
  • Ephemeral Films
  • Sports Videos
  • Videogame Videos
  • Youth Media

Search the history of over 866 billion web pages on the Internet.

Mobile Apps

  • Wayback Machine (iOS)
  • Wayback Machine (Android)

Browser Extensions

Archive-it subscription.

  • Explore the Collections
  • Build Collections

Save Page Now

Capture a web page as it appears now for use as a trusted citation in the future.

Please enter a valid web address

  • Donate Donate icon An illustration of a heart shape

Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre : dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les deux Indes

Bookreader item preview, share or embed this item, flag this item for.

  • Graphic Violence
  • Explicit Sexual Content
  • Hate Speech
  • Misinformation/Disinformation
  • Marketing/Phishing/Advertising
  • Misleading/Inaccurate/Missing Metadata

No copyright page found. No table-of-contents pages found.

[WorldCat (this item)]

plus-circle Add Review comment Reviews

2 Favorites

DOWNLOAD OPTIONS

For users with print-disabilities

IN COLLECTIONS

Uploaded by associate-angela-dugas on November 26, 2012

SIMILAR ITEMS (based on metadata)

IMAGES

  1. Le classement des meilleurs globes terrestres de l'année 2024

    tour du globe terrestre

  2. Blue Globe de fond Bleu Globe Arrière Plan Image de fond pour le téléchargement gratuit

    tour du globe terrestre

  3. Résultat de recherche d'images pour "globe terrestre"

    tour du globe terrestre

  4. Les meilleurs globes terrestres du moment en avril 2024

    tour du globe terrestre

  5. Cartes du Monde

    tour du globe terrestre

  6. Globe Geo Geo-Globe

    tour du globe terrestre

VIDEO

  1. LE GLOBE TERRESTRE

  2. Plus qu'un globe terrestre, c'est un globe Mova ! 🌎 #globe #globeterrestre #mova #movaglobe #shorts

  3. Embarquez pour un tour du monde depuis l'espace

  4. La Saga du 47è Tour du Monde

  5. Lautreamont

  6. Globes terrestes pierres semi-précieuses

COMMENTS

  1. Terre

    La Terre est une planète tellurique, c'est-à-dire une planète essentiellement rocheuse à noyau métallique, contrairement aux géantes gazeuses telles que Jupiter, essentiellement constituées de gaz légers ( hydrogène et hélium) 105.

  2. Earth 3D Map

    The Google Maps API and Earth plug-in allows you to navigate and explore geographic data on a 3D globe using a web browser.

  3. Google Earth

    Télécharger Google Earth dans l'App Store d'AppleTélécharger Google Earth dans le Google Play Store. Le globe terrestre le plus détaillé au monde. Gravissez les plus hautes montagnes ...

  4. 15 Exemples d'Itinéraires pour un Tour du Monde

    On vous explique comment planifier le trajet de votre tour du monde et quelles sont les erreurs à éviter. Découvrez aussi nos 15 idées d'itinéraires.

  5. Carte interactive de la Terre

    Carte interactive de la Terre basée sur la technologie Google Maps avec votre géolocalisation.

  6. Explorer la Terre

    Dans Google Earth, cliquez sur l'icône en forme de gouvernail afin de naviguer autour du globe avec le Hōkūleʻa, guidé par les étoiles, de pister les ouragans et les tempêtes tropicales en ...

  7. Chiffres-clés de la planète Terre

    Quelques chiffres-clés sur les mesures de la Terre (astronomique, physique) et de ses éléments (températures, superficies des lacs...)

  8. Tour du monde en 6 mois

    On s'approche de la durée idéale pour un tour du monde. Six mois, cela laisse temps de profiter de chaque destination, de ne pas se presser et d'effectuer des pas de géant sur le globe ...

  9. Carte Reduite du Globe Terrestre

    Hand-drawn map of the world, circa 1763. The place names are in French with some cities noted as well as geographic features (with relief shown pictorially).

  10. Explorer la Terre en temps quasi réel grâce à l'ESA et ...

    Baptisé MIRAVI, ce site internet suit le satellite Envisat dans sa course autour du globe et fournit des images d'événements naturels en cours, tels qu'incendies, inondations ou éruptions ...

  11. Le tour du monde en 80 jours

    L'idée de ce périple lui vient d'un article publié dans le Morning-Chronicle, qui établi que depuis qu'une section de chemin de fer entre Rothal et Allahabad (deux villes indiennes) le tour du globe serait possible à faire en quatre-vingt jours. Ni une, ni deux Phileas Fogg fait le pari d'en faire l'expérience. 20.000 livres en jeu, son fidèle majordome français pour l'accompagner et ...

  12. Mappemonde.

    Available also through the Library of Congress Web site as a raster image.

  13. International Solar Terrestrial Physics (ISTP) Historical Pages

    International Solar Terrestrial Physics (ISTP) historical material, hosted by NASA's Goddard Space Flight Center Heliophysics Division of the Sciences and Exploration Directorate in Greenbelt Maryland USA.

  14. Globe vidéo avec écran interactif

    Ce globe terrestre interactif avec écran vidéo invite les enfants à découvrir le monde par eux-mêmes, grâce à un voyage particulièrement ludique.

  15. Map Mappe monde, ou description du globe terrestre

    Relief shown pictorially. Includes illustrations. LC copy sectioned into 28 pieces and mounted on linen. Available also through the Library of Congress Web site as a raster image.

  16. Quels sont les principaux parallèles de la Terre

    Les parallèles de la Terre sont les cercles formés par l'intersection de la sphère terrestre avec un plan imaginaire perpendiculaire à l' axe de rotation de la Terre. Ces parallèles font partie, avec les méridiens, des coordonnées géographiques, un système de références qui, entre autres, permet de placer un lieu concret sur le globe terrestre en se basant sur la latitude et la ...

  17. La rotation de la Terre impactée par le mouvement des ...

    Cette étude montre l'influence que peut avoir la dynamique terrestre, tant du point de vue climatique que des processus internes, sur des phénomènes orbitaux comme la précession de l'axe.

  18. Le tour du monde en 80 jours

    Faire le tour du globe terrestre en quatre-vingts jours soit dix-neuf cent vingt heures ou quinze mille deux cents minutes c'est le pari fou que le gentleman anglais Phileas Fogg relève contre les membres de l'éminent Reform Club de Londres en l'année 1872. C'est dans une course effrénée qu'il entraîne de steamboat en railroad son valet de chambre, Passepartout mais aussi toutes les ...

  19. Pourquoi y-a-t-il six mois de nuit et six mois de jour aux pôles ?

    Faisons une petite expérience pour comprendre ce phénomène : prenons une lampe qui illumine sur 360 degrés (tout autour d'elle) pour représenter le Soleil, et un globe terrestre. Mettons la lampe face au globe et à l'horizontale du globe (à la hauteur de l'équateur terrestre) et à une certaine distance.

  20. Mappe monde, ou carte générale du globe terrestre : dessineé suivant

    Relief shown pictorially. Includes illustrated cartouche. LC copy sectioned into 4 pieces and mounted on cloth. Available also through the Library of Congress Web site as a raster image.

  21. Mappe-monde ou description du globe terrestre, assujettie aux

    Mappe-monde ou description du globe terrestre, assujettie aux observations astronomiques par le Sr. Janvier Geographe. Avec privilege du Roy. 1774 ... (to accompany) Atlas Geographique contenant la Mappemonde et les quatre parties, avec les differents Etats, avec apprpbation & privilage du Roy MDCC.LXIII (1763).

  22. Un Globe Terrestre à peindre et customiser (DIY)

    Ce globe terrestre en papier quadrillé est un objet DIY à personnaliser ! Avec de la peinture, au marqueur ou encore avec des collages, réalisez un globe unique.

  23. Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre : dressé pour l

    Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre : dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les deux Indes